Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Vers l’implication de la femme dans les mécanismes d’alertes précoces en vue de prévenir les conflits
Publié le jeudi 17 aout 2017  |  AIP
Comment


Ferkessédougou - Autorités locales et populations de Ferkessédougou ont été sensibilisées sur le projet Peace Building Funds (PBF), qui vise à impliquer désormais la femme et la jeune fille dans les mécanismes d'alertes précoces, en vue de prévenir les conflits, a constaté l'AIP mercredi, lors d'une séance de travail initiée par le ministère de la Femme, de la Protection de l'Enfant et de la Solidarité, avec ses partenaires ONU femme, UNICEF et l’Animation rurale de Korhogo (ARK).

Ainsi, leaders d'opinions, chefferies traditionnelles et autres ont échangé sur le thème "Les femmes et les jeunes filles, actrices de la prévention des conflits à travers l'alerte précoce et les réseaux d'informations".

«La société a cette tendance à les mettre en marge dans le règlement des conflits alors que leur contribution est très efficace dans la prévention et la gestion des conflits. Nous venons pour sensibiliser, faire un plaidoyer auprès des autorités locales pour que les mentalités changent en faveur de la participation de ces femmes, de ces jeunes filles, à ces activités de préservation et de consolidation de la paix », a fait savoir le directeur chargé de la communication et des relations extérieures de l'observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale du ministère de tutelle, Eugène Bilé.

Les régions concernées par ledit projet sont l'Ouest et le Nord de la Côte d'Ivoire, ainsi qu'Abobo et Yopougon (Abidjan). Il va s’étendre sur un an et sera bientôt effectué à Abidjan et exécuté dans le département de Ferkessédougou par l'ARK.

(AIP)

ti/amak/fmo
Commentaires


Comment