Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Trois projets financés par la Suisse à hauteur de trois milliards de francs CFA dans la zone Sikasso-Korhogo-Bobodioulasso
Publié le mercredi 23 aout 2017  |  AIP
Comment


La Coopération Suisse a décidé de financer trois projets prioritaires identifiés par les populations de l'espace SKBo (Sikasso, Korhogo et Bobodioulasso) à hauteur de trois milliards de francs CFA dans le cadre du programme de coopération transfrontalière de l'Union Économique et Monétaire Ouest-africaine (UEMOA).

''La coopération Suisse a accordé une enveloppe de trois milliards de francs CFA pour le financement de trois projets prioritaires identifiés par les populations des espaces Sikasso au Mali, Korhogo et Bobodioulasso au Burkina Faso. Ce financement est la première tranche d'une enveloppe globale de 10 milliards de francs CFA qui sera accordée à condition de mener à bien ces premiers projets'', a indiqué le directeur de l'aménagement du territoire de l'UEMOA, M. Faty Malang, lors d'un atelier qui a réuni, mardi, des experts mandatés par l'organisme de développement Suisse, les élus, les autorités administratives et la société civile issus de la Côte-d'Ivoire et du Mali à la préfecture de Tengrela.

Il a invité les autorités locales à identifier et à choisir des projets ''intégrateurs'' dont les impacts socio-économiques doivent se ressentir sur les populations d'au moins deux pays frontaliers de la zone SKBo. ''Aujourd'hui, les bailleurs de fonds préfèrent passer directement par des faîtières telles que l'union territoriale des collectivités de l'espace Sikasso-Korhogo-Bobodioulasso pour financer des projets. Cette méthode est plus efficace que de passer par l'État central car les projets identifiés sont ceux voulus par les populations elles-mêmes. C'est un test qui nous permettra de montrer notre capacité à vivre ensemble'', a-t-il conclu.

Au terme des discussions, les élus locaux des zones frontalières entre la Côte-d'Ivoire et le Mali se sont accordés sur trois projets à savoir la construction d'un pont entre la sous-préfecture de Kanakono (CI) et la commune de Misseni (Mali), la construction d'un centre de formation sous régionale aux métiers de l'agriculture à Boundiali (CI) et l'aménagement de la route Tengrela-Débété-frontière Mali-Kolé (Mali) sans ouvrages d'art.

Le président du conseil régional de la Bagoué, Siama Bamba, par ailleurs président de cette faîtière, a remercié la coopération suisse pour le financement accordé et a invité les élus locaux de la faîtière à s'impliquer davantage pour la mise en œuvre des projets retenus. ''Les budgets de nos collectivités sont si faibles que nous ne pouvons pas réaliser de tels projets en faveur de nos populations. Nous apprécions donc à sa juste valeur l'aide que nous apportent la coopération Suisse et l'UEMOA. Nous ferons tout pour faire aboutir tous ces projets'' a dit M. Bamba.

La validation définitive des différents projets se fera fin novembre 2017 au cours de la Conférence des chefs d'Etat de l'UEMOA, a indiqué M. Faty.



tmpo/kkf/fmo
Commentaires


Comment