Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La Côte d’Ivoire sixième au niveau africain en termes de nouveaux projets financés par des capitaux étrangers
Publié le jeudi 24 aout 2017  |  Abidjan.net
Port
© Autre presse par DR
Port d’Abidjan : une moisson importante en 2016
Comment


La Côte d'Ivoire a occupé le sixième rang au niveau africain en 2016, en termes de nouveaux projets financés par des capitaux étrangers, avec un nombre total de 33. Ce chiffre, en hausse de 27%, fait de la Côte d’Ivoire la troisième meilleure performance derrière l'Algérie (+42%) et la Tunisie (+60%).

La Côte d’Ivoire a bénéficié de 747 millions de dollars de capitaux neufs sur des projets, qui se sont traduits par la création de 3787 nouveaux emplois. Au cours de l'année 2016, le Maroc et la France ont occupé les premières places de l'investissement direct étranger sur de nouveaux projets en Côte d’ Ivoire, tandis que la France est première en terme de nouveaux projets soutenus (9 au total), et deuxième en terme de capitaux injectés (112 millions de dollars).

Les Etats-Unis ont injecté 22 millions de dollars sur 3 projets). Quand le Royaume Uni a consenti une envelope de 17 millions de dollars sur 2 projets et la Chine 16 millions de dollars sur 2 projets. Toute chose qui démontre que la Côte d’Ivoire demeure attractive, en dépit des chocs extérieurs et intérieurs subis par le pays au début de l’année 2017 avec la baisse des cours du cacao sur le marché international et les revendications sociales des fonctionnaires et des soldats.

Selon la Banque mondiale, L’économie ivoirienne continue de bien se porter et la plupart des voyants économiques et financiers du pays sont au vert. La petite baisse de croissance économique en 2016 (légèrement en deçà de 8 %) s’explique par le repli du secteur agricole qui a souffert de conditions climatiques défavorables, rapporte la Banque mondiale. Elle rappelled toutefois que les autres secteurs comme les télécommunications, la finance, le transport, l’énergie et le commerce ont enregistré de bonnes performances. Selon l’Institution, les perspectives pour les trois prochaines années sont positives avec un taux de croissance qui devrait converger vers 7,5 % en 2019.

La Banque mondiale conseille à la Côte d’Ivoire de diversifier son économie. Ce qui passé par le développement de son capital humain afin de mieux répondre aux besoins du marché du travail. Le principal enjeu social pour la Côte d’Ivoire sera de maintenir l’économie sur une trajectoire de croissance forte afin de réduire significativement les inégalités, a recommandé la Bnaque mondiale.

Elisée B.
Commentaires


Comment