Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Kaba Nialé (Superviseur du congrès du RDR dans le Zanzan): « Tout le Zanzan est mobilisé pour célébrer Ouattara »
Publié le vendredi 25 aout 2017  |  Le Jour Plus
Congrès
© Abidjan.net par Cyprien Kouassi
Congrès du RDR: Kaba Nialé mobilise les militants de la région du grand pont
Une délégation conduite par la ministre du plan et développement madame Kaba Nialé (photo) a entrepris, le week-end dernier, une tournée dans les villes de Grand-Lahou, Dabou, et Jacqueville pour échanger avec les militants du Rassemblement des Républicains (RDR) à l`orée du congrès du Rassemblement Des Républicains.
Comment


En prélude au prochain congrès du RDR, les régions du Bounkani et du Gontougo ont décidé de rendre un vibrant hommage au chef de l’Etat ce samedi. Dans cet entretien, la ministre Kaba Nialé, superviseur du prochain congrès du RDR dans le Zanzan nous parle des enjeux de ce grand rassemblement

Mme la ministre, le Zanzan a décidé d’organiser un grand meeting de reconnaissance et d’hommage au président de la République ce week-end à Bondoukou. Vous qui êtes le superviseur du troisième congrès ordinaire du RDR dans le Zanzan. A quoi répond ce rassemblement ?
Je tiens à remercier le journal Le Patriote pour l’opportunité qu’il m’offre pour parler de ce grand meeting. Vous savez que les 9 et 10 septembre prochains, le RDR, notre parti, tient son troisième congrès ordinaire pour opérer le renouveau nécessaire pour la consolidation sa marche et ses assises. En prélude de ce congrès, les régions du Bounkani et du Gontougo, à l’instar de toutes les autres régions du pays, ont décidé de battre le rappel des troupes pour la réussite de la démonstration de force que prépare le RDR à l’occasion de ce troisième congrès ordinaire. Nous organisons ce grand meeting de reconnaissance au chef de l’Etat pour dire à nos militants que nous devons non seulement nous mobiliser massivement pour faire de cette grand’messe une fête populaire, mais aussi nous devons regarder tous dans la même direction pour remporter les batailles et les défis futurs. Nous voulons dire au chef de l’Etat que nous sommes reconnaissant pour tout ce qu’il a fait pour le Zanzan et lui dire surtout que nous comptons sur lui pour conduire le RDR vers des destinées meilleures et également la Côte d’Ivoire.

La région du Zanzan est-elle vraiment prête pour ce grand rassemblement ?

Ecoutez ! Nous sentons déjà un réel engouement au niveau de nos militaires sur le terrain. A Abidjan, tous les cadres et élus nous multiplions les réunions pour la réussite de ce grand rassemblement depuis son annonce. Aujourd’hui (NDLR : Mercredi 23 août), nous sommes à l’avant-dernière réunion. Aujourd’hui, vendredi, nous allons faire le point sur le site du meeting à Bondoukou pour assurer que tout est fin prêt. Mais au-delà, sur le terrain, je peux vous assurer que le comité d’organisation que nous avons mis en place s’active pour mobiliser et s’assurer que tous nos militants issus des villages et des campagnes les plus reculées participent effectivement et massivement à ce meeting. Le grand rassemblement de ce samedi constitue pour nous un échauffement, une répétition générale avant le congrès pour rappeler à tout le monde que nous sommes fins prêts pour le congrès des 9 et 10 septembre prochains pour lequel le RDR s’est bien préparé. Vous savez, il y a eu les précongrès qui ont suscité beaucoup d’engouement au niveau de nos militants. Nous venons pour préparer la grande fête populaire que s’apprête à organiser notre parti et dire que le Zanzan entend prendre toute sa place dans la réussite de congrès.

Le défi est énorme pour vous en tant que superviseur du Bounkani et du Gontougo pour ce congrès. N’appréhendez-vous le pari de la mobilisation qui se présente à vous ? Pensez-vous qu’il sera gagné ?

A ce stade de l’organisation, la mobilisation est déjà palpable. Vous savez que le volet mobilisation est assuré par le député de Bondoukou, M. Mama Diabagaté qui, depuis qu’il a été porté à la tête de l’organisation, ne ménage aucun effort que les militants et la population sortent. Il est vrai que c’est une fête du RDR, mais aussi de tous ses sympathisants. C’est pourquoi, tous les cadres du Zanzan, comme un seul homme, se sont mobilisés pour la réussite de ce grand rassemblement qui, il ne faut l’oublier, est une fête d’hommage et de reconnaissance au président Alassane Ouattara. Le président du comité d’organisation est secondé dans sa tâche de mobilisation par les secrétaires départementaux, les cadres et élus. C’est vous dire que tout le monde est mobilisé pour que le pari de la mobilisation soit gagné. En ce qui concerne Bouna, tellement l’engouement est grand, on nous a demandé d’augmenter les moyens de déplacement. A Bouna, Téhini, Doropo, Nassian, nos militants répondent présents. Sans parler des militants de la ville de Bondoukou et tous ces départements qui veulent eux aussi prendre part à la fête. Tous les cadres sont mobilisés et se sont donné la main pour faire de cet événement une fête populaire.

Peut-on affirmer que l’union sacrée est scellée autour de cet événement ?

Bien sûr. Je peux vous assurer qu’il n’y aucune voix discordante qui se lève autour de cet événement. Tous les cadres sont mobilisés. Nous avons mis en place un comité d’organisation qui comprend des cadres de toutes les localités du district du Zanzan. Dans les commissions, les cadres se sont bousculés pour pouvoir apporter leur contribution pour le succès de cet événement.

A combien de personnes vous attendez-vous pour ce grand rassemblement ?

Le chiffre annoncé est de 6000 personnes. Mais je reste persuadée que nous allons dépasser ce chiffre. Parce que dans le Bounkani, les quotas fixés par localité ont été largement dépassés. Nous sommes en train de voir comment mobiliser des moyens supplémentaires pour permettre à toutes celles ou ceux qu’ils sont désireux de prendre part à cette fête, de venir à Bondoukou. C’est donc au bas mot 6000 personnes ; mais je suis persuadée que nous allons largement dépasser ce chiffre pour créer une véritable marée humaine sur Bondoukou. Tout le Zanzan est donc mobilisé pour célébrer le président Alassane Ouattara.

Quel sera le message fort auquel doivent s’attendre les militants ?

C’est certes un meeting de reconnaissance au président Alassane Ouattara à qui nous allons rendre un vibrant hommage au cours de rassemblement. Mais nous allons aussi profiter de cette occasion pour aller nos militants à venir massivement à Abidjan pour participer à la naissance du RDR nouveau que nous appelons de tous nos vœux. Nous allons expliquer à nos militants, le prochain congrès est une étape charnière de notre lutte et que personne ne doit manquer à l’appel pour apporter sa contribution à la création de ce RDR nouveau. Je crois que nous sommes déjà tous dans cette dynamique. C’est pourquoi je tiens à dire aux militants et aux sympathisants que cette rencontre est leur fête. J’invite les populations de Bouna, de Doropo, de Téhini, de Nassian, de Bondoukou et des autres départements du Gontougo à venir écouter le message d’union, de paix , de réconciliation et de développement du RDR à l’endroit des populations ivoiriennes toutes entière. Nous attendons donc nos militants et toutes les populations à Bondoukou ce samedi 26 août.
Commentaires


Comment