Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les mécanismes internationaux de protection des droits de l’homme enseignés aux DDH du Bas-Sassandra
Publié le vendredi 1 septembre 2017  |  AIP
Comment


L’Association des femmes juristes de Côte d’Ivoire (AFJCI) a achevé jeudi à San Pedro une formation de quatre jours à l’intention les acteurs de la chaîne judiciaire et des défenseurs des droits de l’homme (DDH) des régions du Bas Sassandra, afin de les instruire sur les outils et mécanismes internationaux de protection des droits des personnes vulnérables, en partenariat avec l’ONG ‘Avocats sans frontière’ France et le soutien financier de l’USAID.

"L’objectif est d’amener les défenseurs des droits humains, les autorités judiciaires, administratives, les officiers de police judiciaires (OPJ) à connaître ces instruments et mécanismes et à s'en imprégner dans l’exercice de leurs fonctions", a indiqué la Coordinatrice du projet de promotion et de protection des défenseurs des droits de l’homme (PRODEF), Touré Ano Kouao.

Les autorités judiciaires et OPJ, les avocats, les journalistes et associations de défense des droits de l’homme des régions du Gbôklè, de la Nawa et de San Pedro sont généralement considérés comme les portes d’entrée et de réception de tous les cas de violation et d’atteinte des droits humains.

Amener ces acteurs à mieux connaître le cadre juridique de protection des droits de l’homme, tant au niveau national, régional qu’international, et les sensibiliser sur leur rôle dans cette protection "leur permettra de s’approprier ces outils et mécanismes pour une meilleure promotion et protection des personnes vulnérables", a relevé Touré Ano Kouao.

La formation a été donnée par deux avocats bénévoles membres de la Commission des droits de l’homme du Cameroun et d’Avocats sans frontière France. Dans le cadre du PRODEF, deux précédentes formations ont été initiées par l’AFJCI, en février et début août, à l’adresse des défenseurs des droits de l’homme et aux acteurs de la chaîne judiciaire des régions du Bas-Sassandra, sur la loi du 20 juin 2004, portant promotion et protection des défenseurs des droits de l’homme.


Jmk/kp
Commentaires


Comment