Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Campagne Cacao 2016-2017: l’ICCO augmente de 30.000 tonnes ses prévisions en Côte d’Ivoire
Publié le mardi 5 septembre 2017  |  APA
JNCC
© Présidence par DR
JNCC 2015: le Président de la République SEM Alassane Ouattara, visite le stand du CNS
Jeudi 1er octobre 2015. Fondation Félix Houphouët Boigny de Yamoussoukro. Le Président de la République de Côte d’Ivoire, SEM. Alassane Ouattara a présidé, la cérémonie d’ouverture de la 2ème  édition des Journées Nationales du Cacao et du Chocolat (JNCC 2015), Dans ce cadre, le Chef de l’Etat a visité, le stand du Comité National de Surveillance des Actions de lutte contre le Travail, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CNS) présidé par la Première Dame Dominique Ouattara.
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - L’Organisation internationale de cacao (ICCO) a augmenté de 30.000 tonnes la production de cacao en Côte d’Ivoire, premier producteur mondial, qui devrait atteindre 2,01 millions de tonnes pour la campagne 2016-2017, selon le bulletin officiel de l’institution pour le mois d’août 2017.

Le bulletin affiche une production mondiale record de 4,7 millions de tonnes en hausse de 18,1% par rapport à la campagne 2015-2016 qui s’est établie à 3,981 millions de tonnes, indique une "estimation révisée" de l’ICCO.

Sur la campagne 2016-2017, la production en Afrique devrait atteindre 3,565 millions de tonnes contre 2,918 millions de tonnes en 2015-2016, en progression de 647.000 tonnes, rapporte le rapport.

Le cacao a perdu plus de 40% de sa valeur depuis le début de l’année. L’Etat ivoirien a à cet effet réduit de 9% ses dépenses publiques, ainsi que le prix du kilogramme bord champ du cacao qui est passé de 1.100 Fcfa à 700 Fcfa.

Pour soulager la situation financière des exportateurs, le gouvernement ivoirien a éliminé le droit d’enregistrement de 5% sur la valeur des exportations de cacao. Ce qui représente une "perte de recettes budgétaires estimées à 45 milliards Fcfa pour le reste de l’année 2017".

La Côte d’Ivoire a enregistré une production record pour l’année en cours, une situation qui a "influencé négativement les cours mondiaux" créant une "tension sur le marché du cacao". Le pays représente près de 40% de la production mondiale.

PIG/lb/ls/APA
Commentaires


Comment