Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

7ème édition du Forum pour la révolution verte en Afrique (AGRF): "Il faut passer à l’action" Mamadou Sangafowa
Publié le mardi 5 septembre 2017  |  Abidjan.net
Conférence
© Abidjan.net par Serge T
Conférence de presse de lancement de la 7è édition du African Green Revolution Forum
Mardi 05 Septembre 2017 Abidjan. Le ministre de l`agriculture et du développement rural, Sagafowa Coulibaly a animé une conférence de presse pour annoncer la 7è édition de African Green Revolution Forum dont la cérémonie d`ouverture se tiendra le 6 septembre.
Comment


Le ministre de l'agriculture de Côte d'Ivoire, Mamadou Sangafowa et la Dr Agnes Kalibata, présidente de l'Alliance pour une Révolution Verte en Afrique (AGRA) ont animé une conférence de presse ce mardi 5 Août, marquant la deuxième journée du Forum à Abidjan.

Il s'agissait pour les orateurs de commenter le dernier rapport sur « Etat de l'Agriculture en Afrique » (AASR), lancé ce jour à l’occasion de l’édition 2017 du Forum pour une Révolution verte en Afrique (AGRF), mais également de situer les enjeux de cette rencontre qui se déroule pour la première fois dans un pays francophone. Selon le rapport sur l'« Etat de l'Agriculture en Afrique » , l'agriculture sera à l’origine de la révolution tranquille en Afrique, en mettant l'accent sur les PME et les petits agriculteurs, qui créent des emplois à forte productivité et une croissance économique durable.


Dr Agnes Kalibata, présidente de l'Alliance pour une Révolution Verte en Afrique (AGRA) estime que le continent peut inverser la balance et passer du statut d'importateur à celui d'exportateur en consommant des aliments produits en Afrique.Le ministre ivoirien de l'agriculture a pour sa part salué les organisateurs pour le choix de la Cote d'ivoire qui abrite l’événement. En ce qui concerne l'enjeu du forum, Mamadou Sangafowa est optimiste. "Le forum permettra de trouver les obstacles qui nous empêchent de passer à l'action" a déclaré le ministre. Pour Mamadou Sangafowa, le partenariat public privé doit être le moteur de la croissance agricole en Afrique. Il a également invité les pays africains a harmoniser leurs actions pour une croissance agricole durable en Afrique.


DA
Commentaires


Comment