Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Sécurité maritime : la marine ivoirienne à l’école de celle de la France
Publié le jeudi 14 septembre 2017  |  Abidjan.net
Sécurité
© Abidjan.net par DR
Sécurité maritime : la marine ivoirienne à l`école de celle de la France
Le Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) français « Dixmude », déployé en mission Corymbe 138 depuis le 14 août 2017, est au large d’Abidjan depuis le 13 septembre.
Comment


Le Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) français « Dixmude », déployé en mission Corymbe 138 depuis le 14 août 2017, est au large d’Abidjan depuis le 13 septembre. L’objectif est de conduire avec la marine ivoirienne un exercice dénommé NEMO.
Le capitaine de vaisseau Jean Porcher, commandant le BCP Dixmude a bien avant cet exercice animé une conférence de presse ce mercredi 13 septembre pour expliquer les enjeux de AFRICAN NEMO.

Selon lui, c’est un exercice au profit des marines africaines du golfe de Guinée ( Libéria, Côte d’Ivoire, Togo, Cameroun, Sénégal, Ghana, Nigeria, Bénin et Guinée... ). Il vise à entraîner sur des cas concrets de sûreté et de sécurisation des marins sur leur espace maritime et de parfaire la coordination des centres opérationnels et des unités navales placées sous leur commandement. Cette opération durera 8 jours. Sur les menaces multiformes et indépendantes, la marine ivoirienne bénéficiera d’exercice de lutte contre un incendie" a-t-il déclaré.
L’exercice a consisté pour la marine française de simuler un navire de pêche en proie à un sinistre avec du feu. Après avoir simulé un appel de détresse vers les côtes, la marine ivoirienne est venue en aide pour venir à bout à ce sinistre. Dans l’ensemble, l’opération s’est bien déroulée.
Le contre-amiral Djakaridja Konaté, chef d’État major de la marine nationale s’est réjoui de la réussite de cet exercice qui selon lui s’inscrit dans le cadre de la coopération interrégionale à travers le processus de Yaoundé.
Rappelons que l’exercice AFRICAN NEMO s’inscrit dans la continuité du sommet de Yaoundé de 2013 au cours duquel les États de la communauté économique d’Afrique centrale (CEEAC) et d’Afrique de l’ouest (CEDEAO) se sont engagés à renforcer leur coopération dans le domaine de la lutte contre la piraterie maritime dans le golfe de Guinée.

CK
Commentaires


Comment