Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le Conseil café-cacao en lutte contre le swollen shoot du cacaoyer à Gagnoa
Publié le jeudi 21 septembre 2017  |  AIP
La
© Autre presse par DR
La maladie du Swollen Shoot du cacaoyer
Comment


Gagnoa - La délégation régionale du Conseil café-cacao a initié mercredi un atelier à Gagnoa, pour lancer officiellement la campagne d’information et de sensibilisation sur le programme d’intensification de l’arrachage-replantation des cacaoyers infectés par la maladie du swollen shoot.

Selon le délégué régional, Yapi Yapo Donatien, le conseil vise à son éradication sur toute l’étendue du territoire en général et dans la région du Gôh en particulier.

Il a expliqué, aux de 300 producteurs des localités de Gagnoa, d’Oumé et de Sinfra présents à l’atelier de Gagnoa, que l’objectif est l’arrachage et la replantation des superficies infectées, estimées au plan national à 100 000 ha sur la période 2017-2022.

Les plantations des localités de Bayota et Sinfra sont les zones les plus touchées dans la délégation régionale de Gagnoa par cette maladie, appelée également "maladie du gonflement des rameaux". En effet, le swollen shoot atrophie progressivement les fèves de cacao, au point d’occasionner des pertes de 25 à 50% des revenus du producteur dès les deux premières années de maladie dans le verger, a appris l’AIP.

Yapi Yapo a indiqué que depuis 2008, plusieurs actions ont été menées par le Centre national de recherche agronomique (CNRA) en ce qui concerne la recherche, le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricole (FIRCA) pour la coordination et l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) pour le conseil agricole et l’appui à l’arrachage-replantation des vergers infectés.

Toutes ces actions permettent la mise en place d’une stratégie de lutte contre cette maladie, a poursuivi le délégué régional qui a invité chacun des acteurs de la filière et les autorités administratives, politiques et coutumières à s’approprier ce programme d’intensification mis en place par le Conseil café-cacao.

Le swollen shoot du cacaoyer est une maladie virale dont les vecteurs connus à ce jour sont des espèces de cochenilles. Elle est endémique en Afrique de l’Ouest, notamment en Côte d’Ivoire, au Ghana et au Togo, indique-t-on.


Dd/kp
Commentaires


Comment