Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
NTIC
Article
NTIC

Un atelier sur le projet d’introduction des TIC dans le secteur agricole à Korhogo
Publié le vendredi 22 septembre 2017  |  AIP
Comment


Korhogo – Les acteurs et partenaires locaux potentiels de la mise en œuvre prochaine d’un projet dénommé « solutions numériques pour le désenclavement des zones rurales et l’e-agriculture » ont été conviés à un atelier de consultation, jeudi, à Korhogo.

L’objectif de la rencontre était de recueillir les contributions des autorités administratives locales, des représentants des collectivités, des coopératives de producteurs de vivriers et d’éleveurs ainsi que celles de nombreux acteurs des chaines de production et de commercialisation de produits agricoles et d’élevages avant le démarrage effectif du projet.

Ce projet vise à introduire les TIC dans les pratiques agricoles en milieu rural, en vue de transformer qualitativement et durablement les systèmes de production et de commercialisation des paysans et par ricochet, améliorer leur niveau de vie tout en assurant le désenclavement des zones bénéficiaires.

Pour ce faire, il intègre une composante e-service par laquelle un ensemble d’applications utilisables sur téléphone portable sera implémenté pour faciliter la communication des acteurs et la circulation d’informations relatives aux techniques de production et aux évolutions des marchés, une composante Appui aux cultures vivrières, maraîchères et à l’élevage de volaille traditionnelle et une autre composante Gestion de projet.

Les infrastructures réseaux nécessaires seront déployées dans toute la zone septentrionale du pays qui va de la région du Bounkani à celle du Denguélé, l’une des deux zones du projet, pour assurer la connectivité nécessaire à la réussite des solutions numériques proposées.

Le projet « solutions numériques pour le désenclavement des zones rurales et l’e-agriculture » s’intègre lui-même dans le nouveau Programme national d’investissement agricole (PNIA) qui vise la relance du secteur.

Le secteur de l’agriculture représente plus de 22% du PIB de la Côte d’Ivoire, plus de 50% de ses recettes d’exportation et absorbe le tiers de la population active, a rappelé le directeur de cabinet adjoint du ministère de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste, Hamed Sacko.

L'atelier était une initiative du ministère de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste, en collaboration avec celui de l’Agriculture et du Développement rural et la Banque mondiale,

kaem/fmo
Commentaires


Comment