Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Des universitaires offrent une école maternelle à Koundanou
Publié le samedi 23 septembre 2017  |  AIP
Comment


Bouaké - Un bâtiment de trois salles de classes pour la maternelle d’un coût de plus 12 millions de FCFA a été offert, vendredi à l’école primaire de Koundanou (commune de Brobo) par l’ONG Enfance harmonieuse des professeurs de pédiatrie, Plo Jeannot et Assekouadio Vincent, pour contribuer à la formation préscolaire des touts-petits.

Le directeur de l’école, Oka Kouamé Philipe, en recevant officiellement les clés, a remercié les donateurs pour ce geste qui règle définitivement le manque de local fixe pour accueillir les enfants de la maternelle sur le site de l'école.

A défaut de bâtiment pour accueillir les enfants du préscolaire au sein de l’école primaire de Koundanou, les responsables de l’école étaient obligés de chercher, à chaque rentrée scolaire, un local à travers le village pour en faire des classes de la maternelle.

Le préfet de la région de Gbêkê, préfet du département de Bouaké, Aka Konin, et les autres autorités locales ont salué le don et remercié tous ceux qui ont contribué à la réalisation du projet.

Le préfet a invité les autres cadres de la contrée à imiter l’exemple du Pr Assekouadio Vincent, fils du village et secrétaire général de l’ONG Enfance harmonieuse, avant d’exhorter les populations à saisir cette opportunité pour inscrire leurs enfants à la maternelle.

Le Président du conseil d’administration, Pr Plo Jeannot, a indiqué que l’éducation est l’une des priorités de de l’ONG Enfance harmonieuse qui investit également dans trois autres domaines, à savoir la santé, la nutrition et la protection de l’enfance. Il a promis notamment la rediffusion d’une émission de sensibilisation sur la santé dans la contrée et l’achèvement du bâtiment du centre d’actions communautaires et de l’enfance en construction à Koundanou.

Le directeur de l’école et le chef du village Atchien Kouamé, ont plaidé pour la construction d’un autre bâtiment de trois classes pour renforcer les capacités du cycle primaire dont les élèves de trois niveaux prennent les cours sous une paillote dans l’enceinte de l’établissement.

(AIP)

nbf/cmas
Commentaires


Comment