Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Affaire ‘’attaque du convoi du député de Séguéla à Linguekro’’ : la partie adverse fait amende honorable
Publié le mercredi 27 septembre 2017  |  AIP
Comment


Séguéla – Rencontré samedi par l’AIP, Diomandé Namory, l’un des leaders de la fronde à l’encontre du député de la commune de Séguéla, Diomandé Mamadou a admis s’être trompé et fait amende honorable à propos de promesses faites lors des législatives de 2012 et que l’élu n’aurait pas tenues.

« Je m’inscris en faux contre cela. Telle n’était pas vraiment mon intention », a déclaré Diomandé Namory qui estime qu’il n’avait nullement l’intention de ternir l’image du parlementaire.

Le 5 septembre, quelques habitants de Linguekro ont tendu un guet-apens au cortège du député qui s’y rendait pour une visite de courtoisie à l’un de ses amis en la personne du docteur Kané Noumoutié, en service à Zouan-Hounien et en vacances au village. A l’issue de la bagarre rangée qui s’en est suivie, le bilan fut de quatre blessés, trois cases auxquelles des inconnus ont mis le feu et dont une a été complètement consumée ainsi que des fusils calibre 12 saisis par la gendarmerie, rappelle-t-on.

« Ce n’est pas vrai. (…) Dans tous mes discours, je critique ces politiciens qui promettent de donner le courant, l’eau, de faire les routes, car ce n’est pas le rôle du député. J’ai toujours dit à ceux qui me sollicitent dans ce sens que, moi, je ne peux pas donner le courant, faire les routes », avait réagi le député contacté au téléphone quelques jours après l’incident pour réagir à l’accusation de ces habitants de Linguekro.

Qualifiant cet événement d’’’incident malheureux’’, Diomandé Namory exhorte les uns et les autres à emboucher la trompette de la pacification.

« Après ce qui est arrivé, nous appelons à la réconciliation, à la restauration de la paix. Aucun sacrifice n’est assez grand pour le retour de la paix », a-t-il conclu tout en confiant avoir initié déjà plusieurs rencontres avec les jeunes de Linguekro pour que les relations avec Téguéla, distant de seulement 2,8 kilomètres, reviennent au beau fixe.

kkp/fmo
Commentaires


Comment