Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Les populations du canton Mebara (Séguéla) exhortées au respect des chefs de village
Publié le vendredi 29 septembre 2017  |  AIP
Comment


Séguéla – Le préfet de la région du Worodougou et du département de Séguéla, Benjamin Effoli, a appelé les populations du canton Mebara au respect des chefs de village qu’elles ont librement choisis, lors de la cérémonie d’investiture des 15 chefs de village du canton, jeudi, à Gbohovo, à sept kilomètres du Séguéla.

"Les autres ne viendront pas d’ailleurs pour respecter vos chefs si vous-mêmes, vous foulez leur autorité aux pieds. Si vous manquez vos chefs, ne soyez pas étonnés qu’un étranger de passage lui manque de respect. En le faisant, il vous manque tous. Et ce sera de votre faute", a déclaré Benjamin Effoli qui s’est dit outré par le fait que ce soient les chefs eux-mêmes qui aient été obligés de soulever leurs chaises pour aller sur la place publique au moment de leur investiture par le chef de terre, Dosso Mebassi.

"La chefferie n’est pas une fonction banale", a-t-il insisté, après avoir fait l’historique de la nomination de ces chefs de village, interfaces entre l’administration et la population.

"Une chose est de choisir un chef, mais une autre chose est d’être derrière lui pour qu’il puisse conduire aux destinées du village (…) Vous devez les respecter, à la limite même les vénérer", a recommandé le préfet qui a rappelé à ces nouveaux auxiliaires leurs obligations d’impartialité, de neutralité et de réserve.

Caractérisé ces dernières années par une ribambelle de conflits de chefferie, le département de Séguéla a donc vécu un moment historique avec l’investiture de tous les chefs du canton Mebara, note-t-on.

(AIP)

Kkp/kp
Commentaires


Comment