Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

L’UEMOA donne son accord de principe pour le financement partiel d’un parc à bœufs à Korhogo
Publié le lundi 2 octobre 2017  |  AIP
Comment


Korhogo – L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a donné son accord de principe pour participer au financement de la construction d’un parc de transit à bœufs dans la commune de Korhogo, a fait savoir l’adjoint au maire, Cissé Moussa, lors d’une réunion du conseil municipal tenue samedi.

L’UEMOA a accepté de financer à hauteur de 60% ce projet, dans le cadre de sa politique d’aménagement du territoire communautaire qui a suscité la création de l’espace transfrontalier délimité par les villes de Sikasso (Mali), Bobo-Dioulasso (Burkina Faso) et Korhogo (Côte d’Ivoire), dénommé SKBO, a précisé l’autorité municipale.

"Au cours d’une rencontre en juillet à Ouagadougou, il nous a été demandé de présenter un projet transfrontalier qui prend en compte les trois pays : le Mali, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. Je leur ai donc soumis le projet du parc à bœufs dont nous avions discuté ici même en conseil municipal", a expliqué M. Cissé qui a représenté la commune de Korhogo à cette rencontre.

Le principe du financement étant acquis, il revient maintenant à la commune de finaliser le projet en déterminant notamment l’espace qui va l’accueillir et son coût, a précisé l’adjoint au maire qui souhaite pourvoir disposer de ces éléments fondamentaux pour la prochaine réunion de l’SKBO prévu, selon lui, en mars 2018.

La construction d’un parc de transit de bœufs est un des projets chers à la commune de Korhogo, zone où transite le bétail en provenance du Mali, du Burkina Faso et même du Niger en destination du marché ivoirien, rappelle-t-on.

L’espace SKBO est un instrument d’intégration physique et économique sous-régional de l’UEMOA mis en place pour renforcer et valoriser les potentialités des pays membres en vue de créer la complémentarité, la solidarité, l’équilibre économique et améliorer le cadre de vie des populations.

Kaem/kp
Commentaires


Comment