Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Le maire de Tafiré veut booster les résultats scolaires
Publié le mercredi 4 octobre 2017  |  AIP
Comment


Niakara - Le maire de la commune de Tafiré, Coulibaly Sounkalo dit Charles Sanga a mis en place, lundi, un comité d’évaluation en vue de sélectionner les élèves les plus méritants pour des récompenses au cours de la journée de l’excellence spécifique à sa commune.

C’est au cours d’une rencontre d'information et d'échanges avec l'ensemble des acteurs du système éducatif de la commune de Tafiré tenue dans la soirée que le premier magistrat a annoncé cette décision qui vise à booster les résultats de l'année académique 2017-2018 dans les établissements primaires et secondaires de sa localité.

Coulibaly Sounkalo, s’est d’abord félicité des résultats réalisés par l’Inspection de l'enseignement préscolaire et primaire (IEP) de Tafiré qui, depuis plusieurs années, selon cet élu, se classe dans le peloton de tête au niveau régional.

Il a souhaité que la collaboration soit effective entre le personnel de l’éducation et la collectivité afin que les problèmes de logistiques et d’infrastructures qui se posent soient indexés et qu’une solution d’ensemble soit trouvée.

En effet, selon les statistiques, Tafiré connait un problème de sureffectif , d'où l'annonce, pour les prochains mois, de la construction de salles de classes dans plusieurs localités périurbaines, à savoir Sélikalakaha, Napié et Paramassorokaha, sans oublier l’Epp Tafiré 1.

Au total, selon le maire, 12 salles de classe seront incessamment construites vu que les appels d’offre sont déjà effectifs et ce, avec une dotation des écoles primaires en tables-bancs.

Au cours de la réunion, le maire a également annoncé l’ouverture très prochaine des locaux de l’Institut de formation féminine (IFEF) de Tafiré et la livraison des locaux réhabilités du Foyer polyvalent de N’Golodougou. Ces investissements, à venir, s’ajoutent aux deux écoles maternelles en construction à N’Golodougou et à Diogaha.

(AIP)

Jbm/bsp/fmo
Commentaires


Comment