Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ 650 enfants victimes des pires formes de travail bientôt retirés des plantations de cacao à Soubré (ANADER)
Publié le samedi 7 octobre 2017  |  AIP
Comment


Soubré - Au total 650 enfants victimes des pires formes de travail ou à risque vont être retirés des plantations de cacao à Soubré (Sud-Ouest, région de la Nawa), a indiqué jeudi le chef de zone de l'’Agence nationale de l’agriculture et du développement rural (ANADER), N’Doli oi N’Doli, lors d’un atelier de présentation et de planification des activités de mise en œuvre du projet de l’UNICEF sur la prévention et le retraits des enfants dans la cacaoculture.

Selon le chef de zone ANADER, malgré les nombreux efforts du gouvernement et de ses partenaires techniques et financiers tant sur le plan juridique que sur le terrain avec l’exécution d’action de prévention, le problème des pires formes du travail ou à risque des enfants reste toujours d’actualité en Côte d'Ivoire et particulièrement dans la région de la Nawa.

Pour lui, la pauvreté et l’absence de travail décent font partie des causes profondes du travail des enfants. Ainsi, l’UNICEF, avec l’appui du comité néerlandais pour l’UNICEF, a mis en place un projet qui vise à promouvoir la protection des enfants dans toute la chaîne d’approvisionnement du cacao.

Dans ce cadre, un accord de coopération avec l’ANADER a été signé pour la mise en œuvre d’un projet de prévention, de retrait de 650 enfants victimes des pires formes de travail ou à risque et d’appui à 375 familles vulnérables dans les départements de Soubré et de Méagui.

Le directeur régional de la Famille et de la protection de l’Enfant, Abdoulaye Doumbia a procédé à la présentation des critères de sélection des enfants, des ménages et des localités de mise en œuvre du programme dans les départements de Soubré et Méagui, ainsi que les offres en termes d’Education et d’autonomisation des familles à travers des activités génératrices de revenus (AGR).

(AIP)

km/tad/cmas
Commentaires


Comment