Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/Des centaines de déplacés affluent dans le N’zi suite au conflit foncier à l’ouest du pays
Publié le dimanche 8 octobre 2017  |  AIP
Solidarité:
© Ministères par DR
Solidarité: l`Etat apporte son soutien aux réfugiés de Grabo
Jeudi 15 Janvier 2015. Tabou. L`Etat de Côte d`Ivoire à travers le Ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l`Enfant a apporté son soutien aux déplacés suite à l`attaque de la Gendarmerie de Grabo survenue les 9 et 10 janvier derniers. des vivres et non vivres ont été distribués aux populations.
Comment


Dimbokro - Environ 200 déplacés Baoulé, notamment des élèves et écoliers, sont arrivés dans le N’zi, leur région d’origine, suite au conflit foncier survenu dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, singulièrement à Guiglo, a constaté à Dimbokro l’AIP.

Depuis septembre, un conflit foncier oppose des autochtones Guéré aux allochtones Baouklé dans la forêt classée de Goin-débé, ayant fait, selon plusieurs sources, deux morts et plus de 3000 personnes déplacées, rappelle-t-on.

Arrivés par cars, vendredi et samedi, dans la capitale régionale du N’zi, ces déplacés ont été accueillis au centre social de Dimbokro par la direction régionale de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité. Avec le soutien des autorités préfectorales, les déplacés ont reçu le réconfort du gouvernement et de l’aide pour regagner leurs villages respectifs dans le département de Bocanda.

"Nous sommes venus avec les enfants et les femmes pour les sauver et nous en appelons aux autorités pour nous aider. Je suis installé depuis 1977 à Kaadé 2, je n’ai jamais eu de problème avec mes tueurs, mais ils sont venus nous chasser de rentrer chez nous avec des soldats libériens. On a tout laissé derrière nous pour fuir", a expliqué le chef de la communauté Baoulé à Kaadé 2, N’zi Kouakou Daniel.

(AIP)

ik/kp
Commentaires


Comment