Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Sport
Article
Sport

Côte d’Ivoire : les entreprises retenues pour les travaux de la CAN 2021 seront connues en novembre
Publié le jeudi 12 octobre 2017  |  Jeune Afrique
Eliminatoires
© AFP par ISSOUF SANOGO
Eliminatoires CAN 2019: la Côte d’Ivoire battue à domicile par la Guinée (2-3)
Samedi 10 juin 2017. Bouaké. Les Eléphants de la Côte d`Ivoire ont été battus, samedi soir, à domicile au stade de la paix de Bouaké (Centre Nord ivoirien) par le Syli national de la Guinée (2-3) au terme d`une opposition comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe d`Afrique des nations (CAN) de football Cameroun 2019.
Comment


L’État ivoirien a lancé un appel d’offres pour la construction des infrastructures nécessaires à l’organisation de la CAN 2021. Les noms des entreprises choisies seront connus aux alentours de la seconde quinzaine du mois de novembre.

Alassane Dramane Ouattara, le chef de l’État ivoirien, avait promptement répondu aux rumeurs insinuant l’incapacité de la Côte d’Ivoire à organiser la CAN 2021 à vingt-quatre équipes, la Confédération africaine de football (CAF) ayant décidé d’augmenter le nombre de participants à la phase finale dès 2019. Alors que des doutes continuent de peser sur le Cameroun, désigné pour accueillir le gratin du football africain dans deux ans, ADO le répète à chaque occasion : son pays organisera bien la compétition phare du continent. Et comme pour mieux convaincre les derniers sceptiques, le gouvernement a lancé un appel d’offres pour la construction – ou la réhabilitation – des différentes infrastructures sportives et hôtelières des sites appelés à accueillir le tournoi.

Selon nos informations, recueillies auprès de sources concordantes proches du ministère des Sports et de la Fédération ivoirienne de football (FIF), les noms des entreprises chargées d’effectuer ces différents travaux seront connu en novembre, « très probablement pendant la seconde quinzaine du mois ».

L’appel d’offres a été lancé au niveau national et international, ce qui devrait permettre à la Côte d’ivoire d’attirer des entreprises étrangères. « L’État, qui bien sûr va investir pour ces travaux, recherche également des partenaires privés pour alléger la facture totale », poursuit un de nos contacts, assurant que certains chiffres qui circulent déjà à propos du budget total de cette CAN sont totalement prématurés. « On entend des chiffres, mais il ne faut pas y prêter attention. On ne peut pas établir de budget puisque les conclusions de l’appel ne sont pas encore connues. La volonté du gouvernement, c’est de faire en sorte que les délais des travaux et les coûts prévus au moment où les devis seront faits soient respectés.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment