Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le ministre Sidi Touré appelle les Etats africains à investir dans la jeunesse
Publié le jeudi 2 novembre 2017  |  AIP
Emploi
© Ministères par DR
Emploi et Insertion des Jeunes : le ministre Sidi Touré rapproche l’Agence Emploi Jeunes des jeunes du sud Comoé
Lundi 02 octobre 2017. Le ministre Sidi Tiémoko Touré a effectué une double visite dans le sud Comoé. Il était successivement à Bassam et à Adiaké pour l’ouverture des points Service Emploi Jeunes.
Comment


Abidjan - Le ministre ivoirien de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service civique, Sidi Touré a appelé jeudi, les Etats africains à investir dans leur jeunesse en vue de tirer pleinement profit du dividende démographique.

Il a lancé cet appel à l’occasion de la célébration dans la commune d’Abobo, de la Journée africaine de la jeunesse portant sur le thème «Tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse ».

Citant l’Organisation des Nations Unies (ONU), Sidi Touré a relevé que les jeunes représentent plus de 60% de la population globale du continent et un peu plus de 40% de la population active. Par ailleurs, a-t-il dit, au regard des perspectives, dans les 20 prochaines années, la population jeune en Afrique avoisinera les 340 millions.

Pour faire face à cette préoccupation, le ministre a invité les Etats à agir dans la santé des populations à travers la promotion de la «Révolution Contraceptive», l’éducation, avec le développement d’un programme en santé sexuelle et de la reproduction, l’économie et l’emploi par la promotion de la formation technique adaptée aux exigences du marché, la gouvernance et le genre.

«Bon nombre de pays de notre continent ont atteint cette phase critique de la transition démographique où il faut investir massivement et durablement dans la santé, l'éducation, la création d'emplois et la prévention des mariages précoces afin de créer les opportunités d’une croissance durable et inclusive », a expliqué le ministre.

Prenant l’exemple de la Côte d’Ivoire, il a souligné le président de la République Alassane Ouattara a fait de l’ensemble des points précités une priorité à travers le Plan national de développement (PND) 2016-2020.

D’où, la création d’un ministère chargé de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique, qui dans son opérationnalisation, a obtenu du Gouvernement l’adoption le 19 octobre 2016 d’une Politique Nationale de la Jeunesse.

Au cours de cette Journée avec les leaders d’associations issus du Conseil national des jeunes, un panel sur différents thèmes a été animé par Mme Argentina Matavel Picicin, représentante de Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), Hinin Moustapha, Directeur de l’Office national de la population (ONP) et Mme Josephine Charlotte Mayuma Kala, représentante de la présidente de la commission de l’Union Africaine (UA).


bsp/cmas
Commentaires


Comment