Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Une soixantaine d’élèves déplacés du Cavally autorisés à s’inscrire dans les écoles du N’zi
Publié le samedi 4 novembre 2017  |  AIP
Comment


Dimbokro– Soixante-et-un élèves dont 16 du secondaire, déplacés à la suite du conflit intercommunautaire de Guiglo, ont été autorisés à s’inscrire dans les établissements du N’zi, a appris l’AIP vendredi de source proche de la direction régionale de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité.

"Nous avons envoyé à la DREN une liste de 81 élèves, après vérification, 61 ont été retenus dont 16 autorisés à s’inscrire au lycée moderne de Dimbokro et 45 écoliers qui vont s’inscrire notamment à Essekrokokro, un village de la sous-préfecture de Bengassou, dans le département de Bocanda. Les autres ont été invités à fournir des informations complémentaires pour leur prise en charge", a déclaré le coordonnateur des structures de base en charge de la cohésion sociale et la solidarité, Yao Effet.

Saluant la "franche collaboration entre les deux directions régionales dans la résolution de ce problème des élèves déplacés", M. Yao a affirmé que le directeur régional de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Konaté Alassane, dans une note, a instruit les chefs d’établissements et les inspecteurs en vue de procéder, dès lundi, à leur inscription physique.

"Ces enfants sont démunis. Il leur faut des fournitures scolaires, des vivres, des habits et ceux qui seront au lycée de Dimbokro auront des problèmes de tuteurs", a relevé le DREN, plaidant pour un soutien massif de la population à ces élèves.

Début octobre, environ 200 personnes déplacées, notamment des élèves et écoliers, sont arrivés dans le N’zi, leur région d’origine, suite au conflit foncier survenu dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, singulièrement à Guiglo, rappelle-t-on.

ik/kp
Commentaires


Comment