Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
NTIC
Article
NTIC

Lancement d’un projet e-commune à Dimbokro
Publié le lundi 6 novembre 2017  |  AIP
Comment


Dimbokro - Le comité national de télédétection et d'information géographique (CNTIG) a procédé lundi, à Dimbokro, au lancement du projet e-commune de la mairie en vue d’aider cette entité décentralisée à accroitre la mobilisation de ses ressources propres et de mieux planifier son développement local pour le bien-être des populations.

Conçu par le CNTIG, le projet e-commune permettra, selon le chef de la délégation de cette structure, d’avoir la cartographie détaillée et actualisée de la commune, l’identification et la géolocalisation des contribuables, l’évaluation du potentiel de ressources mobilisables, la planification et le suivi du recouvrement des taxes et redevances dues à la mairie, la planification et le suivi des projets.

« Des agents recenseurs munis d’un badge, d’un mandat de la mairie et de formulaire d’enquête vont parcourir tous les quartiers de Dimbokro et les villages qui y sont rattachés pour collecter parcelle par parcelle, les données relatives aux commerçants, artisans et entreprises », a dit le présentateur du projet, Assalé Ambroise, faisant remarquer la réussite du projet requiert une forte implication notamment des autorités administratives, sécuritaires et traditionnelles locales ainsi que les associations de jeunes de commerçants et de femmes.

Oka Clément a expliqué que face à l’amenuisement de l’aide de l’Etat aux collectivités locales et aux besoins toujours croissants des populations, il est plus qu’indispensable pour la commune de Dimbokro de mobiliser davantage de ressources propres pour financer ses projets de développement.

« C’est pourquoi le maire Bilé Diéméléou a fait recours à l’expertise du CNTG afin que notre mairie soit en mesure de notamment construire des écoles, des centres de santé, des marché et de routes pour le bonheur de ses populations », a-t-il ajouté, invitant celles-ci à s’approprier le projet.

ik/fmo
Commentaires


Comment