Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les forces spéciales ivoiriennes s’engagent à développer plus de qualité pour la protection des populations
Publié le vendredi 10 novembre 2017  |  APA
Les
© Ministères par DR
Les forces spéciales d’Adiaké ont reçu la visite du ministre de la défense, Hamed Bakayoko
La base des forces spéciales située dans la commune d’Adiaké a ouvert ses portes au ministre d’Etat, ministre de la défense, Hamed Bakayoko
Comment


Adiaké (Côte d’Ivoire) - Les éléments des Forces spéciales, une unité d’élite de l’armée ivoirienne regrettant les événements du premier trimestre de l’année, se sont engagés, jeudi, face à leur tutelle,« à développer plus de qualité » pour la protection des populations.

La base de cette unité de l’armée située dans la commune d’Adiaké à environ 94 Km d’Abidjan, dans le Sud-Est ivoirien, a ouvert ses portes au ministre d’Etat ivoirien, ministre de la défense, Hamed Bakayoko qui s’est imprégné des difficultés de ses « hommes ». Selon le ministre, ceux-ci ont « dans les difficultés et des conditions difficiles bâti quelque chose » .

Hamed Bakayoko a promis travailler pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des forces spéciales dont il est « admiratif ».

Notre armée doit se reposer pour ces missions délicates de lutte contre le terrorisme, de protection des populations », a exhorté le ministre en charge de la défense Hamed Bakayoko.
Regrettant les soulèvements de février dernier où ces soldats revendiquaient des primes, le 2ème responsable des forces spéciales, le Lieutenant-Colonel Toussaint Tibet Bi s’est confessé à cette rencontre.

« Nous avons fauté une fois par manque de maîtrise de soi. Il s’agit d’une crise de croissance pour la jeune unité en construction », a-t-il indiqué. Poursuivant, il s’est engagé au nom de ses pairs « à développer plus de qualité et à faire plus de sacrifice ».

Par ailleurs, le ministre Hamed Bakayoko a posé la première pierre d’un réfectoire dont les travaux doivent s’achever dans 3 mois.

Les Forces Spéciales fortes de 1000 personnes ont été créées en août 2011, au lendemain de la crise post-électorale par le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara et ont pris leur quartier en novembre de cette même année à Adiaké.

SY/ls/AP
Commentaires


Comment