Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Région
Article
Région

PROPACOM ouest : des responsables d’OPA de Séguéla formés au concept "Saemaul undong"
Publié le dimanche 12 novembre 2017  |  AIP
Comment


Séguéla – Au nombre de 35, des responsables d’Organisations professionnelles agricoles (OPA) de l’antenne du Projet d’appui à la production agricole et à la commercialisation (PROPACOM, extension ouest) à Séguéla ont été formés, de jeudi à samedi, au concept sud-coréen de développement participatif impulsé par le milieu rural, le "Saemaul undong", en vue de les amener à s’approprier ’’le mouvement pour bien vivre’’.

« Le Saemaul undong a trois principes fondamentaux qui sont l’esprit de diligence, l’esprit d’indépendance et l’esprit de coopération », a fait savoir le chef de la délégation d’experts sud-coréens, Pr Kim Yoon Sung.

Les agriculteurs locaux se doivent donc, pour envisager un développement réaliste et durable, de faire sien le triptyque de l’endurance au travail, de la responsabilité et du communautarisme.

Initié par l’Etat de Côte d’Ivoire pour lutter contre la pauvreté en milieu rural, le PROPACOM ouest a pour principal objectif de contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et des revenus des populations des zones du projet à travers l’accès des petits producteurs à des services de production efficaces, à des technologies appropriées et aux marchés, tout en assurant la résilience des écosystèmes et des petites exploitations agricoles au changement climatique, rappelle-t-on.

«Vous devez faire preuve de participation active et de solidarité », a, pour sa part, conseillé le représentant de Goulivas-Callé, Aude Viviane, la coordonnatrice dudit projet.

Pour lui, cette démarche visant le succès de la gestion des OPA repose sur sept clés au nombre desquelles la confiance entre les membres et le responsable, l’augmentation de la productivité et la contribution au développement de la société dans laquelle tous évoluent.

Financé par le Fonds international de développement agricole (FIDA), l’extension du PROPACOM à l’ouest de la Côte d’Ivoire, après les régions du Gbêkê, du Poro et du Zanzan, couvre les régions administratives du Béré, du Worodougou, du Folon, du Kabadougou, du Bafing et du Tonkpi.

kkp/kam
Commentaires


Comment