Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Suite aux événements de Guiglo- Campagne de sensibilisation au vivre ensemble dans le Guémon
Publié le lundi 13 novembre 2017  |  Pôle Afrique
Comment


La population du Guémon suit avec beaucoup d’attention les événements malheureux dans le Cavally. Pour prévenir toutes répercutions négatives dans la région des cadres font de la sensibilisation.

« Quand on accepte d’accueillir un étranger chez soi, on lui enseigne les valeurs de chez soi. On le prend comme un enfant et on l’accompagne dans la manière de vivre. Un étranger n’est pas mauvais, c’est un acteur de développement du village qui le reçoit », a fait savoir Ange Tosso épse De Wolf. Pour elle, les populations du Cavally et du Guémon doivent mettre de l’eau dans leur vin. » Je demande aux frères et aux soeurs du Guémon et Cavally de mettre balle à terre pour qu’il n’y ait plus de crise plus grave que ce nous voyons à Guiglo. La Côte d’Ivoire n’a pas besoin de cela. Nous ne voulons plus voir le sang des Ivoiriens versé« , souhaite-t-elle.

Au dire de Ange Tosso, toutes ces initiatives interviennent suite à un entretien avec les chefs coutumiers de la région du Guémon qui dénonçaient la difficile cohabitation avec les parents venus d’ailleurs. « C’est pour prévenir ce qui se passe dans notre région soeur que nous faisons ces campagnes de sensibilisation à l’attention de nos parents. Il faut vivre ensemble pour développer notre pays. Il n’y a rien dans l’inimitié« , a conclu Tosso Ange.

A l’instar de dame Tosso, les députés de Bangolo, Simon Doho et Thierry Tailly ont eux aussi investis le département pour inviter les uns et les autres à la retenue et au vivre ensemble vrai.

Jean Olivier DAN ( Correspondant Ouest )
Commentaires


Comment