Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Côte d’Ivoire: Andy Costa, "le fou du vélo", combattant pour un environnement plus sain
Publié le mercredi 15 novembre 2017  |  APA
Andy
© APA par Saliou AMAH
Andy Costa, "le fou du vélo", combattant pour un environnement plus sain
Le vélo et la protection de l’environnement, sont les passions que Andy Costa décline à travers son concept ‘’Tous au transport vert’’, un rêve fou dans une métropole comme Abidjan.
Comment


Abidjan-(Côte d’Ivoire) - Le vélo et la protection de l’environnement, sont les passions que Andy Costa décline à travers son concept ‘’Tous au transport vert’’, un rêve fou dans une métropole comme Abidjan.

Une petite voiture de luxe sur laquelle sont accrochés deux vélos. Arrivé à destination, le conducteur cherche un parking et détache un vélo pour effectuer ses courses. Lui, c’est Andy Costa, remarquable par son casque cycliste, l’éco reporter, « l’Ambassadeur du vélo en Afrique et Président de l’ONG My Dream for africa », se présente-t-il.

Andy Costa, la trentaine révolue, est un écologiste, passionné de vélo et initiateur du concept « Tous au transport vert ».

Diplômé en communication, il a travaillé dans une grande entreprise où il faisait le marketing opérationnel. Le virus de l’entrepreneuriat le piqua et il décide de mettre une pause pour créer une Start up spécialisée dans la production audiovisuelle.

« Il s’agit d’une initiative panafricaine qui consiste à faire la promotion de l’usage du transport alternative non polluant », confie le communicateur à APA soulignant que « le vélo répond à une mobilité ».

Comment un jeune, propriétaire d’un véhicule peut –il « se torturer » en pleine métropole, avec un vélo ? Andy Costa rétorque que « le vélo est le moyen de locomotion le plus adapté ».

« Quand je me suis lancé dans la photographie j’ai décidé d’être le premier reporter à vélo », nous raconte-t-il avec un brin de nostalgie. Et d’ajouter avec fierté « j’ai créé l’éco-reporter. Comme valeur ajoutée pendant 3 ans, tous mes reportages étaient à vélo ».Ce qui lui permettait d’honorer ces rendez-vous avec ponctualité, dans une capitale qui rythme avec de nombreux embouteillages.

Comme tout entrepreneur, tout concepteur, l’homme avec le casque sur la tête a subi les railleries de ses proches. Toute chose qui ne l’a aucunement détourné de son objectif, sa passion, son rêve.

Pour lui, « tous ceux qui ont révolutionné le monde était des fous. La majorité de mes collègues me prenaient pour un fou. Je suis le fou de la bonne cause », réclame « l’ami des stars ». A propos, il est régulièrement aux côtés de stars et icônes de la jeunesse ivoirienne et africaine, comme le footballeur Didier Drogba et A’Salfo lead vocal du groupe Magic System dont ils assurent la couverture photo de leurs sorties et autres événements.

Le concept, « Tous au transport vert » figure en bonne place sur les antennes de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI1-télévision publique nationale) en soirée où des personnalités du monde politique, culturel et sportif lancent des messages du haut de vélos.



Didier Drogba, Yves Zogbo Junior, A’Salfo, l’ambassadeur de la France en Côte d’Ivoire….sont entre autres des « sommités » qui ont été interviewées dans cette série.

« Nous avons plus de 37 000 vue en digital, le message passe… », se réjouit Andy Costa qui a plusieurs projets pour la promotion du vélo et la protection de l’environnement qui lui tiennent à cœur. Il n’entend « pas limiter l’usage du vélo » à sa personne.

« Nous avons trois axes en termes de stratégie. Il s’agit de la zone universitaire, urbaine, rurale », dévoile l’ambassadeur du vélo.

Pour la phase pilote explique-t-il « l’objectif est de faire une mise à disposition d’au moins 500 vélos pour permettre la mobilité des étudiants et des usagers au sein de l’Université de Cocody (principale université publique) ».

« Nous avons une superficie de 200 hectares avec 50 000 étudiants avec une mobilité certes durable, mais éprouvante car ils font toute cette superficie à pieds », fait remarquer Andy Costa qui propose « une mobilité douce, portée sur le vélo ».

Poursuivant, « ce fou du vélo » envisage, « des stations dédiée au vélo dans les 4 entrées ».

« L’étudiant par exemple qui rentre à partir de l’Ecole nationale de police a la possibilité de prendre le vélo et le déposer au CHU de Cocody ».

Il a la ferme conviction que l’avenir de la protection de l’environnement passe par le temple du savoir, et ses locataires surtout les étudiants.

« Les étudiants sont les futurs leaders du climat, si via cette mobilité durable, les étudiants ont une culture environnementale, c’est sûr que toutes les décisions prises en Côte d’Ivoire et ailleurs seront pérennisées », croit le promoteur d’un environnement plus sain.

SY /hs/ls
Commentaires


Comment