Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Emploi et insertion des jeunes : Sidi Tiémoko Touré redonne du sourire aux jeunes filles vulnérables
Publié le vendredi 17 novembre 2017  |  Ministères
Emploi
© Ministères par DR
Emploi et insertion des jeunes : Sidi Tiémoko Touré redonne du sourire aux jeunes filles vulnérables
Jeudi 16 novembre 2017, Le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique, Sidi Tiémoko Touré, a procédé à l’ouverture du « Centre ZAGAL » de Yopougon Andokoi construite par la fondation AMIGO Côte d’Ivoire.
Comment


Jeudi 16 novembre 2017, Le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique, Sidi Tiémoko Touré, a procédé à l’ouverture du « Centre ZAGAL » de Yopougon Andokoi construite par la fondation AMIGO Côte d’Ivoire.
Ce centre polyvalent de promotion féminine situé à Yopougon-Andokoï est le fruit de la collaboration entre ladite fondation et l’Agence Emploi Jeunes.

Selon le Ministre Sidi Tiémoko Touré, ce centre de resocialisation et d’accompagnement à l’insertion socioéconomique des jeunes filles en situation de vulnérabilité vient compléter le dispositif gouvernemental mis en place pour assurer le traitement de la problématique des jeunes vulnérables, en échecs scolaires, sans formation et sans emploi.
Le centre polyvalent de promotion féminine dénommé « Centre Zagal » offre des formations pratiques, notamment à la gestion du ménage, à la cuisine, la restauration, et à des réparations domestiques pour les jeunes filles âgées de 16 à 25 ans.
Ces formations sont destinées aux filles sans qualification, celles au chômage et les filles mères. Elles sont environ une soixantaine de jeunes filles qui bénéficient de ces programmes sur une période de 4 à 6 mois. Cet apprentissage est également complété par un suivi-post formation et des cours d’alphabétisation.

Au sortir du centre, ces jeunes filles et femmes pourront retrouver leur dignité, en devenant autonomes et en se prenant en charge socialement et économiquement.
Pour terminer, le ministre a traduit la reconnaissance de l’Etat au Père Vincent. « Nous vous remercions et vous félicitons pour tant d’efforts et d’abnégations. Le peuple de Côte d’Ivoire vous en est reconnaissant », a –t-il témoigné.
Pour rappel, la Fondation Amigo Côte d’Ivoire s’investit pleinement dans la promotion et l’insertion socio-professionnelle des jeunes filles.
Commentaires


Comment