Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La police de Gagnoa s’ouvre à la presse et à la population
Publié le vendredi 24 novembre 2017  |  AIP
Comment


Gagnoa - La police de Gagnoa, à travers son préfet adjoint, commissaire Bouadou Blaise Angbonon, s’est ouvert à la presse et à la population, ce vendredi, lors d’une émission spéciale radiodiffusée dite ‘Le grand plateau’ retransmise en direct sur les ondes de la radio communale ‘Radio Gognoa’.

« Nous avons le minimum d’hommes et de matériel pour assurer nos missions », a assuré le commissaire Bouadou, révélant que les assassinats et autres agressions violentes constatés ces derniers temps à Gagnoa, sont le fait de « l’ampleur » de la consommation de drogue par les malfrats.

L’autorité policière a recommandé aux populations et singulièrement les commerçants et autres acheteurs de produits et fournisseurs de marchandises de gros, d’êtres plus « prudents et discrets » dans les retraits et dépôts d’argent, car dit-il, en période de fin d’année, « tout le monde cherche l’argent, y compris les braqueurs de manière malhonnête».

Outre les journalistes en studio, les auditeurs sont aussi intervenus librement et en direct par téléphone, afin de faire des recommandions, d'apporter des contributions et dénoncer des situations. En retour, le préfet de police adjoint a prié la population de collaborer franchement, par la dénonciation sous l’anonymat d’individus suspects.

Les sept missions de la police, la sécurité et consignes de sécurité en période de fêtes et de campagne café-cacao, les assassinats armés de plus en plus fréquents de citoyens à Gagnoa, la situation des enfants en conflit avec la loi ou ‘microbes’, le problèmes des fumoirs détruits et qui se reconstituent quotidiennement, le bilan des opérations ‘Epervier 1,2,3’ ont été exposés par l’autorité policière.

dd/akn/fmo
Commentaires


Comment