Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Des usagers demandent un renforcement des instruments de sécurité du boulevard principal de San Pedro
Publié le jeudi 30 novembre 2017  |  AIP
Comment


San Pedro– Depuis son ouverture officielle à la circulation le jeudi 7 avril 2016, le principal boulevard de la ville de San Pedro, est le théâtre de graves accidents de la circulation, avec de nombreuses chutes d’autos et de motos, dans le caniveau central à ciel ouvert, sans garde-fous, poussant de plus en plus d’usagers à demander un complément d’outils de sécurisation et de feux tricolores pour atténuer la gravité des accidents.

D’une largeur de plus d’un mètre et demi et long de près de deux kilomètres, allant du rond-point de la gare au rond-point d’intersection des quartiers Cité et Lac, le caniveau central du principal boulevard de la ville de San Pedro est une véritable source d’angoisse pour les usagers du boulevard, de jour comme de nuit.

Les usagers sollicitent depuis plus d’un an l’installation de garde-fous ou de solides grilles, afin de réduire les drames sur ce tronçon routier. Le président du syndicat des chauffeurs de taxis de la commune de San Pedro, Coulibaly Abdoulaye, a salué l’effort des gouvernants grâce auquel San Pedro dispose « d’un joli boulevard, où l'on peut maintenant rouler plus facilement».


« Malheureusement, nous avons tout le temps peur de tomber dans le caniveau central, à cause de l’indiscipline et la vitesse de certains chauffeurs, même dans nos rangs », regrette M. Coulibaly, soulignant toutefois que beaucoup de taxis se sont retrouvés dans le caniveau à cause de mauvaises manœuvres de gros camions.

« Nous demandons des garde-fous en fer ou en béton et d’autres feux-rouges pour le grand boulevard qui est là, de même que pour les autres routes qui vont être construites », a déclaré le président des chauffeurs de taxis.

Selon le Directeur technique de la mairie, Say N’Goran Thomas, la municipalité a conscience du danger et a prévu dans son budget 2018 un volet consacré à l’installation de grilles en fer, le long du caniveau central.


jmk/fmo
Commentaires


Comment