Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Le plumage de volailles sur les marchés, un métier qui nourrit des jeunes à Vavoua
Publié le vendredi 8 decembre 2017  |  AIP
Elevages
© Autre presse par DR
Elevages de volaille
Comment


Vavoua - Le plumage de volailles sur les marchés de Vavoua est un métier qui se développe et qui nourrit les jeunes qui l’exercent, a constaté l’AIP.

Cissé Bangali, la trentaine, exerce depuis plusieurs années dans ce domaine au grand marché de Vavoua. Il a expliqué mardi que sa tâche consiste à plumer les poulets ou les pintades qui lui sont confiées par des femmes de ménage ou des vendeurs de poulets braisés, après les avoir abattus. Le jeune homme a ajouté que certains clients lui demandent de les découper en petits morceaux.

Son atelier de travail qui comprend une table, deux longs couteaux, un foyer avec du bois sur lequel il chauffe de l’eau dans un fût, ne désemplit pas du matin au soir. Concernant sa recette journalière, Cissé affirme gagner entre 5000 et 25000 francs CFA, en précisant atteindre 30 000 francs CFA les jours de fête. « Je ne m’ennuis jamais », a-t-il fait savoir.

Bangali a expliqué qu’en 2016 il était l’apprenti du sieur Mamadou Coulibaly et que ce métier a permis à son ex-patron d’aller vivre en Europe. Dorénavant, il emploie également un adolescent qui s’occupe du nettoyage des volailles abattus et est payé à 500 francs CFA par jour.

(AIP)

sk/amak/cmas
Commentaires


Comment