Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Les travaux du débarcadère et du marché central de Sassandra lancés
Publié le samedi 9 decembre 2017  |  AIP
Boundiali:
© Abidjan.net par Atapointe
Boundiali: les populations de la Bagoué rendent hommage au Président Alassane Ouattara
Le 1er ministre Amadou Gon a présidé la cérémonie d`hommage au chef de l`Etat organisée par les populations de la région de la Bagoué Photo: Amadou Gon Coulibaly, 1er ministre
Comment


Sassandra - Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a procédé vendredi, à la pose de la première pierre du débarcadère et du marché central de Sassandra, d’un coût de 15,372 milliards FCFA.

Selon le chef de Gouvernement, ces projets sont co-financés par la Côte d’Ivoire et le Japon à travers l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

« Le Gouvernement vient de donner une requête à la doléance qui avait été adressée au président de la République par les populations de Sassandra lors de sa visite, le 06 mars 2015», a rappelé Amadou Gon Coulibaly.

Il a promis que ces deux infrastructures auront un impact considérable sur le développement de la région de Sassandra qui arrive en 3ème position en termes de production de poisson après Abidjan et San-Pedro.

Le ministre des Ressources animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani a souligné que le débarcadère sera bâti sur une superficie d’environ un hectare et pourra accueillir 300 vendeurs de poisson frais.

Le débarcadère comprendra une aire de manutention de poisson, un bâtiment de stockage de produits halieutiques de 36 étales et neuf salles pour congélateurs, une fabrique de glace, un magasin de vente de détail de poisson, un dépôt d’engins de pêche, un bâtiment administratif et divers autres équipements.

Le ministre Adjoumani a relevé qu’un montant de 384.021.250 FCFA a été débloqué pour l’indemnisation des personnes impactées par la réalisation des projets.

Selon lui, le manque de débarcadère dans la ville rendait les conditions de débarquement et de manutention des produits de pêche incompatibles avec les règles d’hygiène et de salubrité. Ce qui augmentait les pertes après capture de l’ordre de 40% et diminue la disponibilité du poisson, affecte le revenu des opérateurs économiques et aggrave la vulnérabilité des communautés riveraines de pêche.

L’Ambassadeur du japon résidant en Côte d’Ivoire, Hiroshi Kawamura s’est réjoui de ces deux projets qui visent à permettre au pays d’accroître sa production en ressources halieutiques. Il a réitéré l’engagement de son pays à renforcer davantage la coopération avec la Côte d’Ivoire.

Les élus locaux à savoir le maire Claude Roger Abenou et Philippe Legré, le président du conseil régional, ont exprimé la reconnaissance des peuples de la région du Gbôklè au président de la République Alassane Ouattara qui a accepté de loger ces projets importants dans leur région.

Les travaux du marché central devraient s’achever en juillet 2018 et le débarcadère en 2019.

iv/bsp/cmas
Commentaires


Comment