Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire / La Jeunesse du canton Paccolo (Gagnoa) réclame l’entente entre les élus Pdci du département
Publié le mercredi 13 decembre 2017  |  AIP
Comment


Gagnoa - Une délégation des présidents de jeunesse des villages du canton Paccolo (sous-préfecture de Gagnoa), a réclamé l’entente entre les élus et cadres du département, mardi lors d’une visite au président du Conseil régional du Goh, Joachim Djédjé Bagnon.

« Les dissensions entre nos deux leaders (Bagnon et Guikahué) du Pdci nous étouffent », a déclaré mardi, Brama Abraham, président de la jeunesse du canton Paccolo (plus grand canton de Gagnoa) et président du village de Kébrégnon.

Il a dirigé une délégation de 15 présidents de jeunesse des villages sur 22 que compte le canton Paccolo, pour rencontrer à leur demande, le président du Conseil régional du Goh, Joachim Djédjé Bagnon à Kokouézo (village natal de Bagnon-13 km de Gagnoa).

La délégation a pris l’engagement de faire en sorte que le président Djédjé Bagnon, et son « jeune frère » le député de Gagnoa sous-préfecture Maurice Kakou Guikahué, chef du secrétariat exécutif du Pdci-Rda puissent « se réconcilier politiquement ».

La jeunesse a tenu à rassurer le président Bagnon, qu’elle est satisfaite des « éclaircissements » fournis, quant à ses rapports avec le député.

« Sachez mes enfants, que je ne suis en palabre avec personne, encore moins avec mon jeune frère Maurice, que je veux voir avancer politiquement », a précisé l’octogénaire Djédjé Bagnon. Il a annoncé son intention de rempiler à la tête du Conseil régional du Goh.

(AIP)

dd/kam
Commentaires


Comment