Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ La reprise des cours annoncée pour ce jeudi à Dimbokro
Publié le jeudi 14 decembre 2017  |  AIP
Comment


Dimbokro - Le secrétaire général 2 de préfecture, Kossonou Vé, a annoncé que les cours vont reprendre effectivement ce jeudi dès 7h, dans les tous les établissements secondaires de Dimbokro, assurant que des dispositions sécuritaires sont prises pour la réussite de cette reprise.

Depuis lundi, rappelle-t-on, les élèves du secondaires général de Dimbokro perturbent le fonctionnement de l’école, réclamant leur départ anticipé en congé de Noël prévu officiellement le 22 décembre par le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (MENETFP) .

« Je suis venue cet après-midi pour annoncer officiellement que les cours reprennent demain (jeudi) matin à 7h 00 », a déclaré Kossonou Vé, lors d’une rencontre de sensibilisation qu’elle présidait, mercredi au lycée moderne de Dimbokro, en présence d’une délégation du MENETFP conduite par le conseiller technique, Sidibé Hamed Yaya.

Mme Kossonou Vé a invité les enseignants à aller en classes et dispenser leur savoir même avec un seul élève. Elle a exhorté les apprenants à s’inscrire dans le sens de l’apaisement l’école et de la reprise. « Vous faites votre cours qui sera validé. Les interrogations écrites et les devoirs qui auront lieu du 14 au 22 seront validés. Tout élève qui sera pris en train de perturber l’école subira la rigueur de la loi. Ce sera sur une plainte de l’Etat de Côte d’Ivoire », a-t-elle menacé.

Ont pris part à cette rencontre le corps préfectoral, les autorités éducatives et les enseignants mais également les autres partenaires locaux de l’école notamment les parents d’élèves, les autorités politiques et militaires ainsi que les chefs coutumiers, religieux et les représentants des élèves.

Une visite dans les écoles à 7H, a permis à l'AIP de constater que les enseignements se déroulaient dans le calme dans les différents établissements.

(AIP)
ik/fmo
Commentaires


Comment