Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Le fonctionnement des COGES expliqué à des instituteurs de Bangolo
Publié le dimanche 17 decembre 2017  |  AIP
Comment


Bangolo - Le conseiller en charge des comités de gestion (COGES) de l’Inspection de l’enseignement préscolaire et primaire (IEP) 1 de Bangolo, Zahé Djié Antoine, a organisé vendredi, une rencontre d’échanges avec des enseignants des écoles primaires de la ville à l’EPP 1, pour leur expliquer le mode de fonctionnement desdits comités.

« Nous avons fait le constat que de nombreux directeurs, mal informés sur les COGES, prennent sur eux-mêmes l’initiative de faire des levées de cotisation sans aviser les parents et l’Inspection. Et cela créé souvent des grincements de dents. C’est la raison de la tenue de cette séance de formation », explique M. Zahé.

Selon le conseiller COGES de l’IEP, cette formation est prévue pour s’étendre les jours à venir sur toute l’étendue de la circonscription afin de créer une confiance entre les écoles et les parents d’élèves.

Les enseignants, quant à eux, se réjouissent d’avoir participé à cette rencontre d’échanges qu’ils ont trouvée enrichissante. Ils ont souhaité la régularité de ce type de formation et invité chaque conseiller de l’IEP, chacun dans son domaine d’activité, à rencontrer les instituteurs pour les guider dans leurs activités.

En début de l’année scolaire en cours, des remous avaient secoué le milieu scolaire et universitaire ivoirien avec pour pomme de discorde les frais annexes exigés aux élèves par les COGES et les chefs d’établissement.

Dans la réorganisation de l’administration scolaire, un décret datant du 20 janvier 1995 avait créé les comités de gestion des établissements scolaires publics (COGES). Ce décret a été plusieurs fois modifié et la dernière réglementation en la matière, qui date du 7 juin 2012, est encore méconnue des acteurs et partenaires du système éducatif, note-t-on.

(AIP)

Jn/fmo.
Commentaires


Comment