Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Faits Divers
Article
Faits Divers

Le grand marché d’Abengourou parti en fumée
Publié le samedi 23 decembre 2017  |  AIP
Des
© AIP par DR
Des commerces partis en fumée à Danané
Danané, Un incendie dont l’origine reste inconnue a ravagé des commerces au quartier Blessalé de Danané, sans causer de perte en vie humaine.
Comment


Abengourou - Le marché central de la ville d’Abengourou (210 km au nord-est d’Abidjan) a été ravagé par un incendie qui s’est déclenché samedi, aux environs de 3h30 du matin, selon des témoins rencontrés sur les lieux.

"C’est vers 3h30 du matin que ça a commencé. On a vu de la fumée s’élever au-dessus du marché", racontent-ils, affirmant avoir alerté aussitôt la police et les sapeurs pompiers civils basés au siège du conseil régional de l’Indénié-Djuablin. Ces derniers n’ont pu réagir efficacement pour circonscrire le feu, faute de matériels appropriés.

Cet incendie, dont les origines ne sont pas encore connues, a occasionné d’importants dégâts matériels et quelques pillages de marchandises par des badauds qui se se sont déportés sur le lieu du sinistre. Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée. Le ministre de la Modernisation de l’administration et de l’Innovation du service public, Pascal Kouakou Abinan, par ailleurs, président du conseil régional de l’Indénié-Djuablin, qui s’est rendu sur les lieux du sinistre, a déploré le manque de dispositions pratiques pour palier ce genre de situation.

"C’est dommage qu’aucune disposition n’ait été prise pour palier ces genres de situation surtout que cela fait la 4e fois que le marché brûle", a-t-il déploré, appelant de tous ses vœux que des dispositions soient prises à l’avenir pour éviter que surviennent de telles catastrophes dont les commerçants payent le lourd tribut.

Le premier adjoint au maire, Ettien Adou Koffi, qui était également présent sur les lieux, a fait part de sa tristesse face à cette "situation difficile que traversent les commerçants qui devaient profiter de cette période de fête pour réaliser de bonnes affaires".

rkk/kp
Articles associés
Commentaires


Comment