Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Faits Divers
Article
Faits Divers

Côte d’Ivoire / Victimes d’un grave accident à Niakara, deux présumés voleurs sans assistance au CHU de Bouaké
Publié le jeudi 28 decembre 2017  |  AIP
Comment


Niakara - Victimes d’un grave accident lors de leur fuite le 10 décembre, deux présumés voleurs de moto, mis aux arrêts par la gendarmerie de Niakara (Centre-Nord,région du Hambol) , sont sans assistance médicale au Centre hospitalier universitaire (CHU)de Bouaké.

Admis en urgence au Centre hospitalier régional (CHR) de Katiola puis au CHU de Bouaké pour des soins médicaux , Moumouni Nikiénan et Théophile Touré , deux jeunes dont l'âge oscille entre 20 et 25 ans , victimes de factures ouvertes nécessitant une ostéosynthèse urgente, demeurent depuis lors toujours sans traitement médical, a constaté l'AIP mardi.

Placés sous surveillance judiciaire avec présence de gendarmes à leurs côtés 24 h sur 24, ces deux présumés voleurs sont très mal en point car dégageant une odeur nauséabonde due à la putréfaction en cours de leurs multiples traumatismes osseux demeurés sans réels soins médicaux depuis la sinistre date du 10 décembre.

Ces jeunes indigents incapables de mobilité , dont les parents ont déclaré vivre dans la précarité à Katiola, ont été ramenés à l'hôpital général de Niakara le 16 décembre à bord d'un véhicule de patrouille de la gendarmerie locale, dit-on, pour une procédure judiciaire , puis reconduits le 23 décembre au CHU de Bouaké suite à la désapprobation exprimée par l'administration, le personnel soignant et les usagers de l'établissement sanitaire de Niakara, relativement « aux odeurs insupportables ».

Théophile et Moumouni suspectés de vol d'une moto, ont eu une collision avec un camion-remorque à Niakara en voulant prendre le large, rappelle-t-on.

(AIP)

jbm/amak/akn/kam
Commentaires


Comment