Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

La MUGEFCI adopte un budget de 33 milliards FCFA pour l’exercice 2018
Publié le vendredi 29 decembre 2017  |  AIP
Le
© Autre presse par DR
Le président du Conseil d’administration de la MUGEFCI, Mesmin Komoé au micro
Comment


Abidjan - La Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (MUGEFCI), principale mutualité sociale de couverture sanitaire au profit des fonctionnaires ivoiriens et leurs ayants droit, a adopté, jeudi, un budget de 33,311 milliards de francs CFA, pour l’exercice 2018.

Ce budget, approuvé par les délégués de la structure, en Assemblée générale ordinaire à la Bourse du travail de Treichville à Abidjan, est en hausse de 2,611 milliards de francs CFA, soit 8,5%, par rapport à celui de 2017 qui s’établissait à 30,700 milliards de francs CFA.

Selon le président du Conseil d’administration de la MUGEFCI, Mesmin Komoé, cette hausse s’explique essentiellement par "l’augmentation normale prévisionnelle des cotisations des différents régimes" d’assurances de la mutuelle".

Certaines actions ont également eu un impact positif sur les performances de l’entreprise, notamment l’intensification de la lutte contre la fraude, la sécurisation numérique des prestations, la construction de d’une délégation régionale de la MUGEFCI à Bouaké, ainsi que d’un service médicale des fonctionnaires (SMF) dans cette ville.

La mutuelle prévoit, en 2018, des prestations à hauteur de 25,713 milliards. Des prévisions qui nécessite, par ailleurs, une révision de l’assurance complémentaire “Ivoire’Santé”, dont les prestations estimées à 6 milliards en 2017, sont plus élevées que les recettes qui se chiffrent à 9 milliards sur le même exercice.

"La régulation des mutualités n’admet pas que les fonds récoltés pat un produit soient utilisés pour combler le déficit d’un autre produit. Nous ne pouvons plus continuer de boucher les trous d’Ivoire’Santé par les bénéfices de la formule de base. C’est pourquoi nous devons urgemment songer à redimensionner les prestations du produit Ivoire’Santé”, a signifié M. Komoé à l’adresse des mutualistes.

Une étude actuarielle est en cours en vue d’analyser les différentes pistes de révision de ce produit.
“Aujourd’hui, au niveau des frais de fonctionnement les choses sont assez bien maîtrisées, malheureusement au niveau des prestations, nous avons quelques difficultés, les charges de prestations sont au-delà des normes prescrites”, a fait savoir Mesmin Komoé.

La MUGEFCI compte à ce jour quelque 240.000 adhérents pour plus de 600.000 bénéficiaires. C’est aussi un réseau de soins médicaux et de partenaires agrées dont 4 525 médecins, 718 pharmaciens, 194 polycliniques et cliniques, ainsi que des cabinets dentaires, magasins d’optiques et laboratoires d’analyses médicales.

tm


Commentaires


Comment