Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Encadrement des artisans menuisiers : Le Ministre Souleymane Diarrassouba visite le site du futur marché de menuiserie
Publié le samedi 30 decembre 2017  |  Ministères
Visite
© Ministères par DR
Visite du Ministre Souleymane Diarrassouba sur le site d`Abobo-Sagbé
Vendredi 29 Décembre 2017. Abidjan. Visite du Ministre Souleymane Diarrassouba sur le site devant abriter le futur marché moderne de menuiserie à Abobo-Sagbé.
Comment


Le Ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, a effectué le vendredi 29 décembre 2017, une visite sur le site du futur marché de menuiserie situé à Abobo-Sagbé à l’effet de lancer les travaux de terrassement dudit site qui abritera un marché moderne d’une superficie de 17 ha.

Les travaux de terrassement pour lesquels l’Etat a déjà mis à disposition une enveloppe de 300 millions de Fcfa, s’effectueront sur une durée de trois mois tandis que ceux des Voiries et Réseaux Divers (VRD) seront achevés au bout de six mois.

Dans son adresse aux artisans menuisiers, le Ministre Souleymane Diarrassouba a indiqué que « L’objectif du Gouvernement est de vous recaser en vous offrant le meilleur cadre possible pour votre épanouissement. Car l’économie de notre pays repose en grande partie sur vous ».
L’artisanat est le premier secteur pourvoyeur d’emplois en Côte d’Ivoire avec 40% de la population active pour une contribution de 20% au Pib.

Compte tenu de ses immenses potentialités en termes de création d’emplois et de richesses durables, le Ministre Souleymane Diarrassouba présente ce secteur comme « un secteur porteur de croissance » dont le bon encadrement contribuera certainement à l’émergence de la du pays à l’horizon 2020 comme souhaité par le Chef de l’Etat.

D’un coût global d’environ 4 milliards de Fcfa, le projet de marché moderne de menuiserie d’Abobo fait partie d’une importante liste de projets de sites de recasement des artisans ivoiriens.
Commentaires


Comment