Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Le nouvel AN 2018 célébré sous toutes les couleurs à San Pedro
Publié le lundi 1 janvier 2018  |  AIP
Comment


San Pedro – Les populations de la ville balnéaire de San Pedro ont célébré l’année 2018 de différentes manières en plusieurs endroits de la ville où elles sont sorties pour manifester leur joie et exprimer leur espérance pour les 12 prochains mois.

Dans la plupart des quartiers de la ville de San Pedro, allant du Lac à Bardot, JB, en passant par Séwéké, Cité et Balmer en bordure de plage, adultes, jeunes et femmes sont sortis en grand nombre, prenant d’assaut les maquis, bars, boîtes de nuit, hôtels, lieux de culte chrétiens et plages portuaire, sous le regard vigilant et rassurant des forces de défense et de sécurité.

A la paroisse catholique Fatima de Séwéké les fidèles ont débordé jusqu’à l’extérieur de la clôture pour suivre dans la piété et le recueillement la messe de la St sylvestre. Idem à la paroisse évangélique UESSO de Séwéké et au temple méthodiste l’Espérance du quartier Cité.

A la rue des maquis de Séwéké, l’équivalent de l’ex-rue princesse de Yopougon, les noctambules se sont donnés à cœur joie en famille, par groupes d’amis ou individuellement.

Oulaï Laeticia, arrivée de Man, est sortie avec ses parents pour fêter au maquis Wifi où le propriétaire, Gonto Edmond, a exprimé sa joie de voir que « les populations sont sorties nombreuses, cela fait plaisir».

Le décor était le même au maquis Yoro Gang qui a battu le record de l’affluence. Toutefois, certains restaurateurs de cette rue des maquis, à l’image de dame Séniko Sandrine, vendeuse de porc au four, ont souligné que « même si les gens sont sortis, ils n’achètent pas et disent que c’est parce qu’il n’y a pas d’argent ». Dame Sandrine dit n’avoir pu vendre qu’un carton de porc à 00H00, là où l’année dernière elle avait déjà pu écouler trois.

En bordure de plage, l’atmosphère était également à la fête. Les jeunes sont sortis nombreux en groupes d’amis, faisant couler à flot la boisson et dansant au rythme des musiques actuellement en vogue. Les sapeurs-pompiers et forces de l’ordre ont dû, de temps en temps, intervenir pour éviter les dérapages.

(AIP)

Jmk/kp
Commentaires


Comment