Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Dégâts liés à l’utilisation du gaz butane et incendies dans les marchés: le ministère de l’Intérieur et de la sécurité à la recherche de solutions durables
Publié le mardi 2 janvier 2018  |  L'Héritage
Les
© Autre presse par OUA
Les bassamois célèbrent le nouveau ministre de l’intérieur après sa nomination
12 août 2017. Le nouveau ministre de l`intérieur et de la Sécurité Sidiki Diakité a été célébré par la population de Grand Bassam (Quartier Phare). Le maire Ezaley Philippe et plusieurs autorités étaient présentes.
Comment


Face à la situation des marchés et entreprises qui ont brûlé ces derniers jours à Abidjan et dans les villes de l’intérieur, ainsi que des bouteilles de gaz butane qui ont explosé dans certains ménages et occasionné des pertes en vies humaines, le Ministère de l’intérieur et de la sécurité a initié une rencontre d’échanges techniques avec les différents départements ministériels (les ministères de la santé, de l’économie et des finances, de la défense, du commerce et du transport, de l’Energie, du pétrole et du développement des énergies renouvelables) , des représentants de l’union des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI) , de celui des commerçants et des organes du ministère de l’intérieur et de la sécurité impliqués dans la gestion de ces risques. Sur les enjeux de cette rencontre en termes de sécurité et de protection des civils, le directeur de cabinet du ministère de l’intérieur et de la sécurité Vincent Toh Bi Irié qui a présidé cette rencontre au nom du Ministre Sidiki Diakité, a fait savoir que l’objectif visé est de mettre en place une démarche de prévention du risque incendie et de la pérenniser, mais aussi d’apporter des réponses appropriées face aux risques domestiques encourus par l’utilisation du gaz butane. Concernant les incendies des marchés, le directeur général de l’Office national de la protection civile (Onpc), le général Kili Fagnadi et le commandant du GSPM, le colonel Issa Sako ont fait savoir que les causes sont dues à l’incivisme et à l’indiscipline des occupants des marchés. Ils n’ont pas manqué de pointer du doigt accusateur les maires qui ne s’impliquent pas dans l’occupation des espaces dans les marchés où il n’y a pas de bouches et il est impossible pour les véhicules de secours d’y avoir accès en cas d’incident. Les participants à cette rencontre ont permis de rechercher les vraies causes pour proposer des solutions préventives efficaces et efficientes qu’ils soumettront au gouvernement. Vincent Toh Bi Irié, directeur de cabinet du Ministre Sidiki Diakité a demandé à la presse : « d’aider à la sensibilisation de la population, sur les dangers liés à l’utilisation des bouteilles de gaz butane et aussi l’incendie des marchés. Des dispositions seront prises pour préserver la sécurité et l’intégrité physique des Ivoiriens dans les jours à venir », a-t-il assuré. Comme conséquence, il faut noter 20 personnes brûlées dont 2 décédées et plusieurs millions de perte dans la période du 1er au 26 décembre 2017.

EA
Commentaires


Comment