Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Les recrues du projet THIMO débrayent à Séguéla
Publié le mardi 16 janvier 2018  |  AIP
Comment


Séguéla, 16 jan (AIP) – Recrutés dans le cadre du projet de travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO), des jeunes hommes et femmes, au nombre de 50, ont procédé, mardi, à la fermeture du service technique de la mairie de Séguéla ainsi que de la délégation régionale de l’Agence emploi jeunes (AEJ), réclamant le paiement de leur salaire après environ deux mois de travail.

« On va rester ici jusqu’à ce qu’ils nous donnent notre argent », a fait savoir leur porte-parole, Hervé Gahou.
Au moment de notre passage, ceux-ci étaient en pourparlers avec le directeur régional de l’AEJ, le président de la jeunesse communale et le délégué régional de la commission nationale de la jeunesse.

« Nous réclamons le paiement de tout notre argent. Ça fait 2 750 000 francs pour nous tous », a ajouté le porte-voix de ces individus chargés, en coordination avec le service technique de la mairie, du curage des caniveaux, du désherbage de certaines voies de la ville, du ramassage des ordures ménagères, du nettoyage du marché, du balayage des différentes artères, du dessouchage et à l’engazonnement des espaces.

Pour le premier adjoint au maire de Séguéla, Sindou Dosso, les autorités s’attellent à régler la situation au plus vite.

Dans l’après-midi, les grévistes ont été reçus par la secrétaire générale 2 de la préfecture, Mme Traoré Imelda.

(AIP)
njn/kkp/akn/fmo
Commentaires


Comment