Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Région
Article
Région

Le conseil du Bélier veut faire du 2PAI un levier de développement de la région
Publié le samedi 20 janvier 2018  |  AIP
En
© Abidjan.net par Ousmane Diallo
En tournée dans sa circonscription électorale: Ahoussou Kouadio Jeannot à Djèkanou
Vendredi 15 mars 2013. Djekanou. Le ministre Ahoussou Kouadio Jeannot communie avec le doyen Abdoulaye Diallo et les populations de Djèkanou
Comment


Yamoussoukro - Le président du conseil régional du Bélier (CRB), Jeannot Ahoussou Kouadio, a exprimé vendredi, lors de la première session extraordinaire du conseil tenue au foyer polyvalent Allah Thérèse de Toumodi, sa volonté de faire du projet pôle agro-industriel du Bélier (2PAI), un levier de développement de la région.

La session extraordinaire du CRB élargie à la population a été l’occasion pour le président Jeannot Ahoussou de demander aux guides religieux, chefs traditionnels et particulièrement aux groupements coopératifs de jeunes et de femmes de s'approprier le projet qu’il a baptisé de "plan Alassane Ouattara pour la région du Bélier" en vue de sa réussite.

D’un coût estimatif de 80,03 milliards de FCFA, le 2PAI est un financement de la Banque africaine de développement (BAD) en vue d’amorcer l’industrialisation de la région du Bélier, l'une des plus pauvres, avec 60% d’indice de pauvreté, selon des experts.

Il prend en compte toutes les composantes du secteur agricole, par la mise en place d’un cadre d’assistance technique et financière, la promotion des investissements privés et la mise en œuvre de plusieurs programmes ambitieux de mécanisation, d’emploi des jeunes et de promotion du capital humain.

"Le projet bénéficiera à 461 600 personnes, soit 64% des habitants de la zone, dont 62 000 personnes d’une manière directe, y compris 800 jeunes diplômés et 100 PME, dont 20 dans la transformation des produits", a fait savoir l’expert Nouhoun Coulibaly, directeur général de la planification, des statistiques et des projets.

Il a ajouté que le 2PAI bénéficiera à environ 230 000 femmes dont 4 300 productrices, 400 jeunes filles et 20 transformatrices et commerçantes. La production additionnelle est estimée à 475 000 T/an.

Le revenu additionnel annuel par bénéficiaire et par exploitation est estimé à environ 2,2 millions de FCFA pour les riziculteurs, trois millions de FCFA pour les maraîchers, 200 000 FCFA pour les producteurs des vivriers en pluvial, 4,8 millions du volet appui à l’emploi des jeunes et 20 millions de FCFA par PME.

"L’installation et l’organisation des unités de transformations dont les bénéficiaires sont à 50% des femmes, permettront de valoriser 120 000 T de tubercules de manioc en plusieurs produits dérivés. Il permettra d’accroître le taux de transformation actuel des produits agricoles de 119 000 T, soit 51% de la production totale, à environ 581 000, T soit 85%", a précisé l’expert en projet Nouhoun Coulibaly.

nam/kp
Commentaires


Comment