Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les capacités des chefs de centre de secours d’urgence renforcées pour une meilleure prévention
Publié le samedi 27 janvier 2018  |  AIP
Comment


Yamoussoukro - Les chefs de centre de secours d’urgence (CSU) ont pris part de lundi à vendredi à Yamoussoukro, à un atelier de renforcement de capacités initié par l’Office national de la protection civile (ONPC) sur la prévention de crises et de gestion des catastrophes.

L’atelier de formation initié en collaboration avec le ministère de la sécurité, s’inscrit dans la quête permanente de l’ONPC de renforcer les capacités de ses collaborateurs pour mieux servir les populations.

La session en régime internat a réuni les 30 CSU de la Côte d’Ivoire. Ils ont été formés cinq jours durant, sur le rôle du Commandant des opération de secours, sur les missions prédéfinies destinées à traiter des situations types, que sont le secours, l’évacuation, l’hébergement, le ravitaillement, le soutien et le réconfort

Le formateur, le Lieutenant-colonel Fanoux a instruit les participants sur le développement d’une culture de la gestion des crises, le processus de déclenchement du plan ORSEC, la communication et comment recevoir une alerte. Il a rappelé le rôle et la mission de l’ONPC, le rôle des collectivités territoriales en matière de protection civile et enseigné au CSU, les techniques de la rédaction administrative.

« Nous avons également saisi l’occasion pour recueillir l’avis de nos collaborateurs, tout en leur permettant d’exposer sur les risques de leurs régions, et de donner des indicatifs », a confié le directeur général de l’ONPC, Kili Fiacre, vendredi au terme des travaux.

Le général Kili a exprimé sa satisfaction pour le bon déroulement de la formation. Il a toutefois demandé aux CSU de ne pas décevoir, mais à mieux appréhender leur rôle, et à faire des propositions idoines pour faire face aux difficultés dans leurs localités.« Nous comptons sur vous pour une meilleure image de l’ONPC et vis-à-vis des populations, un chef, c’est le savoir-faire, savoir commander, savoir transmettre ce que vous avez appris et être auprès de ses hommes », a conseillé le patron de l’ONPC.

Le DG de l’ONPC a encouragé les CSU à faire en sorte que la protection civile "qui est un pan de la sécurité" joue son rôle de sauveur de vie humaine, et de protection de l’environnement. Il a promis mettre à disposition des CSU plus de moyens "au fur et à mesure" et pris l’engagement de poursuivre et d’intensifier les rencontres et surtout la formation en 2018.

nam/kam
Commentaires


Comment