Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les activités de commémoration de l’année Félix Houphouët-Boigny lancées
Publié le dimanche 28 janvier 2018  |  AIP
Audience
© Abidjan.net par PR
Audience : le vice-président échange avec une délégation de l’ESSEC Business School
Une délégation de l’ESSEC Business School séjourne du 5 au 9 avril, à Abidjan dans le cadre du voyage d’études du Programme de formation continue de l’ESSEC Management général des Villes et du Territoire à été reçue en audience par le vice-président Daniel Kablan Duncan
Comment


Yamoussoukro - Les activités de commémoration de l’année Félix Houphouët-Boigny marquant le 25e anniversaire du décès du père de la nation ivoirienne ont été lancées samedi à Yamoussoukro, en présence du Vice-président de la République de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Ducan, qui représentait le Président Alassane Ouattara.

La cérémonie a rassemblé à la Fondation internationale Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, plusieurs personnalités et anciens compagnons du premier Président ivoirien, la grande chancelière de l’Ordre national Henriette Dagri Diabaté, les anciens premiers ministres Jeannot Ahoussou-Kouadio et Charles Konan-Banny représentant l’ex-président Henri Konan Bédié, ainsi qu’une forte délégation des houphouétistes regroupés au sein du RHDP.

Tous dans leur prise de parole ont reconnu les qualités d’homme d’Etat et de paix de l’illustre disparu, le grand bâtisseur que fut Félix Houphouët-Boigny. Une personnalité internationale à qui les Ivoiriens doivent la paix dans leur pays, ont-ils fait savoir, avant d’appeler à l’union des enfants de la Côte d’Ivoire.

« Ce grand homme dont nous honorons la mémoire est celui qui a mené le combat pour la dignité africaine. Grand, il le fut dans son discours et dans ses œuvres », a fait savoir M. Duncan.

Kablan Duncan a souligné qu’Houphouët était un homme exceptionnel, de dialogue. Il avait un lien tangible avec les Ivoiriens. Il a, en l’espace de trois décennies, fait de la Côte d’Ivoire la locomotive de l’Afrique de l’Ouest. « Sa légendaire hospitalité a fait de la Côte d’Ivoire une terre d’accueil. Croyant, il a traduit sa foi en acte par la construction d’édifices chrétiens et musulmans », a-t-il argumenté.

Selon le Vice-président de la République, le "sage d’Afrique" avait fait de la paix une seconde religion et ses messages demeurent plus que d’actualité.

« Aujourd’hui, le père de la nation nous lance encore un appel à faire fi des vilains sentiments afin de préserver les acquis de notre beau pays », a fait savoir Daniel Kablan Duncan. Il a promis que la vocation de la Fondation sera renforcée avec l’installation de la Radio de la paix, et surtout la création d’une école sous l’égide de l’Unesco, pour la recherche et la sauvegarde de la paix.

Selon le secrétaire général de la Fondation Félix Houphouët-Boigny, Prof Jean Noël Loucou, initiateur de l’Année dédiée au père de la Côte d’Ivoire moderne, la célébration des 25 ans de sa disparition se déroulera sur toute l’année 2018. Elle a débuté par le dépôt d’une gerbe de fleurs sur la tombe du Président Félix Houphouët-Boigny dans le caveau des Boigny.

La cérémonie de lancement a été également marquée par une projection de film, l’inauguration et la visite de l’exposition photographique sur la vie et l’œuvre de Félix Houphouët-Boigny, une conférence inaugurale sur le thème "Paix et Politique d’intégration régionale de Félix Houphouët-Boigny" prononcée par M. Jean-Marie Kakou Gervais, ancien ministre des Affaires étrangères. Une messe d’action de grâce est prévue dimanche à la Basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro.

nam/cmas
Commentaires


Comment