Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Côte d’Ivoire/ Une agence régionale de la pharmacie de la santé publique sera construite à Bouaké (DG)
Publié le dimanche 28 janvier 2018  |  AIP
Lancement
© Abidjan.net par JOB
Lancement de la Plateforme Collaborative entre la nouvelle Pharmacie de Santé Publique et ses partenaires Techniques et Financiers
Vendredi 19 juin 2015. Abidjan . Le lancement de la plateforme collaborative entre la nouvelle Pharmacie de Santé Publique de Côte d’Ivoire (PSP-CI) et ses partenaires techniques et financiers, s’est tenu , avec pour but de viser la meilleure coordination du système national de gestion d’approvisionnement des produits de santé et d’accroitre la visibilité de ses actions. photo : Directeur Général de la Nouvelle PSP-CI, Pr Yapi Ange Désiré.
Comment


Bouaké- Une agence régionale de la pharmacie de la santé publique sera construite à Bouaké, a annoncé le directeur général de la nouvelle Pharmacie de la santé publique (PSP), Pr Yapi Ange Désiré qui a fait savoir que la pose de la première pierre de l’édifice aura lieu en février.

Le directeur général a présenté le projet, mercredi, à Bouaké, en présence des autorités administratives, politiques et sanitaires, en indiquant que la construction de la toute première agence régionale de la nouvelle PSP dans la deuxième ville du pays, s’inscrit dans une politique de déconcentration de la structure qui favorisera l’approvisionnement efficient des zones Centre et Nord en produits pharmaceutiques.

Le choix de Bouaké, a-t-il-expliqué, se justifie par le fait que cette ville est située dans le centre de la côte d’ivoire et offre une facilité d’accès à la zone Nord mais surtout parce qu’elle renferme 38% de la population à desservir.

Estimée à plus de six milliards de francs CFA, la construction de cette nouvelle infrastructure bénéficie d’un soutien de l’Agence française du développement (AFD) dans le cadre du Contrat de désendettement et développement (CDD) et de l’Union européenne.

«Bouaké n’est pas une terre aride, il y a beaucoup de fertilité. Que les investisseurs viennent nous apporter ce genre de projets, parce que Bouaké en a besoin», a lancé la 3e adjointe au maire, N’Guessan Jacqueline, saluant la venue de ce projet.

(AIP)

nbf/fmo
Commentaires


Comment