Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La chefferie traditionnelle exhortée à contribuer au projet de plan Marshall de Bouaké
Publié le mardi 30 janvier 2018  |  AIP
Lutte
© Présidence par David Zamblé
Lutte contre le Travail des Enfants: le CNS et le CIM forment les inspecteurs du Travail
Jeudi 17 août 2017. Grand-Bassam. Lutte contre le Travail des Enfants: le CNS et le CIM forment les inspecteurs du Travail. Photo: Jean Claude Kouassi, Ministre du Travail et de la Protection Sociale.
Comment


Le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Jean Claude Kouassi, demande aux chefs traditionnels de Gbêkê d’entretenir la cohésion et la solidarité entre eux afin de contribuer à la réalisation du projet de plan Marshall de reconstruction de leur région.

M. Kouassi a lancé cet appel aux chefs traditionnels en tant que fils de la région, à l’occasion d’une rencontre d’échanges de vœux de nouvel an qu’il avait organisé autour d’un déjeuner à son domicile privé, samedi, à Bouaké.

Il les a invités à œuvrer pour l’unité des fils et filles de la région et à sensibiliser les jeunes afin que la paix, la sécurité et la sérénité reviennent dans la localité pour facilitera l’avènement et le retour des investisseurs pour contribuer à régler la question du chômage, l’une des préoccupations à lui soumises par ses convives.

Lors du meeting de campagne référendaire qu’il avait animé, en octobre 2016, au stade de la paix de Bouaké, le président Alassane Ouattara avait promis un plan Marshall pour la reconstruction de la région. Le projet de plan Marshall serait en cours d’élaboration et devrait être soumis au Chef de l’Etat.

Plus de 200 personnes dont 11 chefs canton, 39 chefs de tribus, 98 chefs de villages venus des quatre départements de la région et une cinquantaine de cadres et élus, ont pris part à cette rencontre.

(AIP)

nbf/fmo
Commentaires


Comment