Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire / Pose de la première pierre d’un mausolée dédié aux martyrs du PDCI des années 50 à Dimbokro
Publié le mercredi 31 janvier 2018  |  AIP
Dimbokro
© Partis Politiques par DR
Dimbokro /Pose de la première pierre du mausolée des martyrs du PDCI-RDA : honneurs et gloire rendus aux hussards de la dignité des peuples opprimés
Mardi 30 janvier 2018. Le Président Henri Konan Bédié, Président du P.D.C.I-R.D.A a procédé à la pose de la première pierre du mausolée des martyrs de son parti, tombés sous les balles assassines des colons, le 30 janvier 1930, alors qu’ils manifestaient pour la libérations des militants arrêtés.
Comment


Dimbokro - Le président du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié a procédé mardi à Dimbokro, à la pose de la première pierre du mausolée, dédié aux martyrs de son parti politique.

Selon Dr Niamen Yao, ce monument qui sera élevé à la mémoire des victimes de la fusillade du 30 janvier 1950 à Dimbokro, va être construit en trois ou quatre ans sous l’impulsion du PDCI et de son président. « Il y aura également la construction prochaine d’un musée du PDCI-RDA sur un espace de 3 à 5000 m² » a-t-il ajouté, plaidant auprès de la mairie de Dimbokro pour la mise à disposition de cet espace.

L’inspecteur du parti, justifiant la construction de cet édifice, a indiqué qu'il est plus qu’impératif de défendre, la mémoire de nos braves anciens, morts sous les balles assassines des colons pour la liberté dans notre pays. Il a appelé le PDCI à faire en sorte qu’à l’instar des grandes villes du monde ayant des cimetières des martyrs, celui de Dimbokro aide les jeunes générations à renoncer à la violence dans le combat qui est d’abord et avant tout un débat d’idées.

Le président du comité d’organisation de la journée des martyrs, le maire Bilé Diéméléou qui a exprimé sa joie d’accueillir cette manifestation à Dimbokro, a souligné que la venue du président Henri Konan Bédié pour la pose de la première pierre de ce mausolée consacre la résurrection des martyrs. « Par votre présence distinguée, la capitale du N’zi est pour 48 h la capitale du PDCI-RDA », a-t-il ajouté, affirmant que sa ville est devenue le lieu de convergence de toutes les mémoires des militants des années de la répression coloniale.

ik/kam
Commentaires


Comment