Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Fusion-absorption des COOPEC du N’zi et de Moronou : les représentants du secteur Dimbokro dans l’assemblée régionale connus
Publié le lundi 5 fevrier 2018  |  AIP
Comment


Dimbokro - Les 32 représentants du secteur Dimbokro au sein de la nouvelle assemblée régionale née de la fusion absorption-absorption des Coopératives d’épargne et de crédit (COOPEC) du N’zi et du Moronou ont été choisis, lors d’une réunion tenue samedi, sous la présidence du président du conseil d’administration (PCA), Assalé Philibert, à Dimbokro.

Pour le superviseur Barthélémy Essé, la désignation de ces représentants s’inscrit dans la droite ligne de la fusion-absorption des COOPEC de Bocanda, de Dimbokro, de M'Batto, Bongouanou, Arrah et de Kotobi, adopté en mai 2017 par les sociétaires. Il a précisé que 160 personnes siégeront à l'assemblée régionale issue de la nouvelle configuration du réseau COOPEC de la zone. Ainsi, a-t-il relevé, Dimbokro a 32 représentants, Bocanda en a 14, Arrah a 14, Bongouanou 24 et 8 à M’Batto.

Le PCA Assalé Philibert a rappelé les raisons qui ont milité à la fusion absorption des agences COOPEC du N'zi et du Moronou, tout en soulignant la nécessité de l’union dans un monde concurrentiel où, chaque jour, de nouvelles microfinances sont créées. "Etant forts, nous pourrons relever tous les défis", a-t-affirmé, estimant qu’au regard des nouvelles lois, au moins 3000 sociétaires sont nécessaires pour rendre viable une COOPEC.

Cinq points, dont la situation financière et non financière, étaient inscrits à l’ordre du jour de l’assemblée du secteur au cours de laquelle plus de 21 millions de francs CFA de crédits non recouvrés ont été enregistrés.

ik/kp
Commentaires


Comment