Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Un programme d’assistance anti-terroriste au profit des forces de sécurité
Publié le mardi 6 fevrier 2018  |  AIP
Sécurité
© Abidjan.net par PR
Sécurité : atelier de formation et d`assistance au terrorisme à l`intention des forces de sécurité ivoiriennes
Abidjan le 5 février 2018. A l`initiative du FBI et dans le cadre de la coopération ivoiro-américaine en matière de sécurité, un atelier de formation sur le terrorisme s`est ouvert ce lundi à Abidjan a l`intention des forces de sécurité ivoiriennes de la police et de la gendarmerie.
Comment


Abidjan - Des policiers et gendarmes de Côte d’Ivoire bénéficient depuis lundi à Abidjan, d’un programme d’assistance anti-terroriste, initié par l’Ambassade des Etats-Unis, dans le cadre de la coopération qui unie les deux pays.

Le directeur de cabinet du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, Vincent Toh Bi, représentant son ministre, Sidiki Diakité, a expliqué que cette formation, « minutieusement » préparée de concert avec les Etats-Unis, est consécutive à l’attaque terroriste subie par la Côte d’Ivoire en mars de 2016, à Grand-Bassam.

Selon lui, la Côte d’Ivoire aspire à avoir les Etats-Unis comme exemple en matière de lutte contre le terrorisme. « Nous avons l’intention de renforcer cette collaboration », a-t-il indiqué.

S’insurgeant contre les pratiques terroristes, le directeur de cabinet a traduit la reconnaissance du gouvernement vis-à-vis des Etats-Unis pour la mise en œuvre de ce programme. « Le terrorisme est un phénomène particulier avec de grandes conséquences, économiques, culturelles et qui risque de détruire la fraternité dans le monde », a-t-il déploré.

Pour la chargée d’affaires de l’Ambassade des Etats-Unis, Catherine Brooker, la tenue de cette formation est la preuve d’une relation solide entre la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis. « Tous les regards sont tournés vers la Côte d’Ivoire et nous voulons vous aider à faire votre retour sur la scène internationale », a-t-elle indiqué.

Elle a encouragé les participants, issus de différents services de la police et de la gendarmerie, à favoriser la formation de réseaux, de contacts professionnels pour une collaboration rapide et fructueuse en matière de renseignements. « En travaillant ensemble, les liens de notre société ne peuvent être brisés », a-t-elle assuré.

« Merci pour cette formation que les Etats-Unis offre à la Côte d’Ivoire (…). Nous travaillerons fortement pour que la Côte d’Ivoire ne vive plus ce qu’elle a vécu le 13 mars 2016, à Grand-Bassam », a indiqué pour sa part, le directeur de la DST à ses hôtes, Inza Diomandé.

Cette séance de formation va s’articuler autour de deux thématiques, la première, du 5 au 21 février, va porter sur, « L’interdiction des activités terroristes ». La seconde, du 5 au 21 mars, va traiter de « La prévention des attaques contre les cibles vulnérables », souligne-t-on.

Au total, 54 participants, 27 par phase, bénéficieront de ce programme conduit par trois experts américains du FBI.

gak/fmo
Commentaires


Comment