Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Région
Article
Région

Le préfet de Sikensi appelle les manifestants à la retenue
Publié le jeudi 8 fevrier 2018  |  AIP
Comment


Sikensi - Le préfet de Sikensi, Dao Diaby Aminata, a lancé mercredi, un appel à la retenue à l'endroit des populations qui manifestent dans la ville depuis la matinée de mercredi pour exiger son départ pour "mauvaise gestion" des problèmes de chefferie dans sa circonscription administrative.

Jointe au téléphone par l'AIP, Diaby Aminata a invité les contestataires à faire confiance à l'administration qu'elle représente, pour la "protection de chacun et des droits de chacun". Elle a précisé que la nomination du nouveau chef de Sikensi, Adano Kouadio, objet de protestations, a respecté les règles administratives et les principes de cohésion sociale.

L'autorité préfectorale a rappelé qu'une résolution préfectorale datant de 2008 prescrivait un mandat de sept ans non renouvelable avec un système de rotation entre le Sassou Antoine et Adano Kadjo. Le mandat du chef central Sassou Antoine ayant expiré depuis 2015, elle a demandé aux familles du village de proposer une personne. Une requête qui a abouti avec la désignation d'Adano Kadjo à qui elle a remis mardi sa lettre de nomination en qualité de chef central de Sikensi.

Entre temps, révèle-t-elle, le chef Sassou et le chef de terre Aiba Ernest avaient été révoqués par les villageois pour des manquements aux intérêts de Sikensi, révocation qu'elle a fini par entériner le 26 janvier après avoir entrepris plusieurs tentatives de conciliation des parties et par contre reçu des lettres de révocation les 27 octobre et 12 décembre 2017.

Toutefois, le préfet Diaby Aminata demande à tous de préserver l'entente et la cohésion à Sikensi.

Sur le terrain, les forces de l'ordre tentaient de lever les barricades en faisant usage de gaz lacrymogènes.

km/fmo
Commentaires


Comment