Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Art et Culture

Le DG du MASA explique le mode de sélection des artistes et les lieux des spectacles

Publié le mercredi 28 fevrier 2018  |  AIP
Comment


Abidjan - Le Directeur général du Marché des arts du spectacle d'Abidjan (MASA), Pr Yacouba Konaté a expliqué mercredi, à l’AIP, les critères de sélection des artistes et les lieux des spectacles.

Invité de la tribune de l’AIP, Pr Yacouba Konaté a précisé qu’il y a deux modes de sélection. Selon lui, l’une des sélections est faite par le comité international d’artistique qui se réunit à la suite de l’appel à candidature.

«Nous avions lancé un appel qui a duré dix mois et au terme de ce délai, nous avons réuni les membres du comité artistique composés de français, d’africains... Sur 770 candidatures, ils m’ont proposé 64, c'est-à-dire ce que notre budget peut supporter», a-t-il indiqué.

Quand au deuxième appel à candidature, il concerne la partie festival puisque le MASA est un marché. Dans ce cas, a-t-il souligné, des groupes choisis bénéficient d’une prise en charge maximale.

«On paye leur déplacement, l’hébergement et nous veillons à la programmation. Dans ce genre d’évènement, ce sont les techniciens qui font la programmation », a-t-il évoqué.

Il y a également des invités qui prennent en compte leur transport pour se rendre à Abidjan.

«Nous avons 120 personnes aujourd’hui qui ont décidé de payer leurs billets pour venir au MASA. Pour nous, c’est très important parce qu’en matière d’économie de culture, la validité d’un évènement se mesure par sa capacité à créer un effet d’entrainement », a-t-il expliqué.

Avec 1352 festivaliers attendus, cette manifestation d’envergure offrira à 306 directeurs de festivals, 126 journalistes et aux artistes d’interagir autour d’œuvres artistiques inédites sur le thème, «Quels modèles économiques pour les arts de la scène ? Troupes, salles de spectacles et festivals».

Le Directeur général du MASA a relevé que le choix de lieux de spectacle se fait selon une convention signée avec les responsables de salle. Outre le palais de la culture, l’institut français, l’institut et le centre cultural français, dans les villes de l’intérieur et communes, les maires sont sollicités pour offrir des lieux avec toutes les commodités pour l’événement.

«Nous avons des mairies qui nous répondent et d’autres non. Il y a des scènes dans des communes d’Abidjan que nous allons financer avec nos propres fonds », a-t-il indiqué.

La 10ème édition du MASA aura lieu du 10 au 17 mars en Côte d’Ivoire.

bsp/fmo
Commentaires


Comment